Top 14 - UBB : "Encore loin du niveau qu'on peut atteindre"

-
Par , France Bleu Gironde
Pau a fini par prendre l'ascendant sur l'UBB de Jean-Baptiste Dubié. © AFP - Gaizka Iroz

Un peu juste physiquement et encore en manque de maîtrise, l'Union Bordeaux-Bègles a subi une deuxième défaite (29-24) ce samedi à Pau. Mais a retrouvé un état d'esprit.

Difficile bien sûr de se contenter d'une défaite quand on a roulé sur (presque) tout le monde la saison dernière. En décembre, l'UBB était venue l'emporter 27-23 au stade du Hameau. Cette fois, elle est repartie battue.

"On vu de l'engagement qu'on y a mis, je pense qu'on méritait de gagner, explique Mahamadou Diaby. C'est ce qui crée la frustration. On n'a pas su gagner mais c'est le sport. A Lyon on n'avait pas les bases que sont l'engagement et l'envie et à partir de ce moment on ne peut rien gagner. Aujourd'hui on  a mis les ingrédients. Des fois tu gagnes, des fois tu perds. Il faut savoir aussi construire sur ses défaites, apprendre de ces petites erreurs qui font basculer, et rebondir."

Le troisième ligne fait référence à tout ce qui n'a pas permis à l'Union de capitaliser sur une entame autoritaire (0--13, 20ème). L'indiscipline avec trois cartons jaunes (Poirot, Pettti, Seuteni) et un manque de lucidité sanctionné notamment dans les rucks.

Battus mais rassurés

"Il nous a manqué un peu de rythme, concède Christophe Urios, on avait des joueurs qui étaient en reprise. Mais ça fait partie de notre chemin. Ce qui m'intéresse c'est comment on avance. A Lyon, ce n'était pas nous. Aujourd'hui j'ai vu une autre équipe. Après, il y a tout un tas d'imprécisions qu'il faut qu'on règle, pour gagner à l'extérieur notamment. Il faut qu'on soit plus rigoureux, plus précis."

Le manageur ne s'alarme pas de ce début de saison chaotique et espère maintenant pouvoir enchaîner les matchs pour retrouver un vrai rythme de croisière. 

"Honnêtement c'est rassurant, poursuit Mahamadou Diaby. On avait hâte de revenir sur le terrain. On est encore loin du niveau qu'on peut atteindre, on le sait. Mais c'était important aujourd'hui de se rassurer, de jouer en équipe." Une base de travail avant d'enchaîner avec un troisième déplacement dimanche prochain à La Rochelle.