Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après deux ans de hausse, le chômage marque une pause

-
Par France Bleu

Après deux ans de hausse continue, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a marqué une pause en mai, avec seulement 100 chômeurs de plus en métropole. Seul le chômage des seniors a augmenté.

Pôle emploi recensait le mois dernier sur ses listes 4,795 millions d'inscrits, plus de 5 millions avec l'outre-mer.
Pôle emploi recensait le mois dernier sur ses listes 4,795 millions d'inscrits, plus de 5 millions avec l'outre-mer.

Le ministère du Travail, qui publie mercredi les chiffres, salue une "accalmie" : après deux ans de hausse continue, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a marqué une pause en mai, avec seulement 100 chômeurs de plus en métropole. Soit néanmoins un record de 3.264.500 inscrits...

4,795 millions inscrits à Pôle emploi

Depuis l'élection de François Hollande, Pôle emploi recense 336.900 inscrits supplémentaires en catégorie A (ceux n'ayant pas travaillé au cours du mois). Avec les départements d'outre-mer, le nombre d'inscrits en catégorie A augmente de 1.500 sur un mois : en incluant les chômeurs des catégorie B et C (ayant eu une activité réduite), dont le nombre a légèrement diminué (-3.600 personnes en métropole, -0,1%), Pôle emploi recensait le mois dernier sur ses listes 4,795 millions d'inscrits, plus de 5 millions avec l'outre-mer.

Seul le chômage des seniors a augmenté

En mai, seul le chômage des travailleurs âgés de 50 ans et plus s'est aggravé avec une hausse de 0,6% pour la catégorie A en métropole et de 0,5% pour les catégories A, B et C (respectivement +16,7% et +14,9% sur un an). En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans a baissé de 0,5% en métropole pour la catégorie A (+10,7% sur un an) et de 0,4% pour A, B et C (+10,0% sur un an).

Le ministère du Travail salue une "accalmie"

Le ministère du Travail a salué une "accalmie", "cohérente avec certains signaux favorables observés ces dernières semaines": "bonne tenue de l'intérim", "rebond de la production industrielle" et "légère reprise des embauches". Mais il est resté très prudent : "Ce résultat, qui n'est pas encore le retournement attendu, est un encouragement à poursuivre les efforts en vue de l'inversion durable de la courbe du chômage". Signe de l'extrême fragilité du marché de l'emploi, le nombre d'offres d'emploi collectées a diminué le mois dernier de près de 6% et le nombre de chômeurs de longue durée (plus d'un an) marquait un nouveau record : plus de 2 millions de personnes dans la France entière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu