Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après l'agression raciste, le village de Nabirat est sous le choc

-
Par , France Bleu Périgord

Il y a une semaine, un touriste de 47 ans en vacances a été insulté, roué de coups et traité de "sale nègre". Ses trois agresseurs seront convoqués devant le tribunal correctionnel de Bergerac en janvier 2014. Les habitants de Nabirat condamnent les propos racistes et se disent "dégoutés.

Le village de Nabirat dans le Périgord noir
Le village de Nabirat dans le Périgord noir © Radio France - Jules Brelaz

C'était un village sans histoire connu surtout pour sa Foire aux fraises... Depuis quelques jours, l'agression raciste d'un touriste, aide-soignant à Evry en banlieue parisienne, defraie la chronique. Cet homme de 47 ans, originaire du Sénégal, était en vacances dans le Périgord avec sa femme et son fils. Parti seul en balade en voiture mardi dernier, le vacancier a eu le malheur de se garer sur un chemin.Trois hommes l'ont roué de coups et traité de "sale nègre".

Le séjour s'est transformé en cauchemar pour Ibrahim Dia, la victime. Le père de famille est rentré chez lui, traumatisé par ce qu'il a vécu.

NABIRAT - Ibrahim Dia

Les habitants de Nabirat se disent aujourd'hui sous le choc. Reportage de Jules Brelaz

Nabirat reportage

Les trois auteurs de l'agression, un agriculteur de la commune, un entrepreneur et un de ses employés, ont été interpellés en début de semaine. Placés en garde à vue, ils ont été relâchés et seront convoqués le 14 janvier prochain devant le tribunal correctionnel de Périgueux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess