Après le grand hamster, le grand tétras : une plainte déposée à Bruxelles

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace mercredi 12 juin 2013 à 11:09

Pales d'éoliennes (Alsace Bossue)

Le préfet du Haut-Rhin a autorisé ce mercredi le déboisement de 2,8 hectares de forêt au col du Bonhomme. Première étape avant l'installation de 5 cinq éoliennes. Mais les associations de défense de la faune ne désarment pas. L'une d'elle, porte plainte contre la France à Bruxelles pour manque de protection du grand tétras (une espèce d'oiseaux protégée).

Le préfet du Haut-Rhin a autorisé ce mercredi le défrichement de 2,8 hectares de forêt au col du Bonhomme. C'est un premier pas vers l'installation de cinq éoliennes sur le site. Une décision qui ravie Roger Bleu. Le président de la communauté de communes de la vallée de Kaysersberg porte ce projet depuis douze ans. Il avait d'ailleurs été rejeté une première fois il y a quatre ans par cette même préfecture du Haut-Rhin. Le maire du Bonhomme rêve d'une vallée autonome en énergie.

Eoliennes Bonhomme - Bleu (WEB)

Le grand tétras menacé

Mais les pales des éoliennes sont encore loin de tourner. L'association haut-rhinoise Sauvegarde faune sauvage porte plainte contre la France à Bruxelles pour non respect de la directive "oiseaux". Elle estime que le grand tétras est menacé.

Eoliennes Bonhomme - SON (SFS)

C'est cette association qui a déjà fait condamner l'Etat français en 2011 pour manque de protection du grand hamster.

Grand tétras Alsace - Aucun(e)
Grand tétras Alsace - 6 M. et V. Munier

Pour l'instant, seules cinq éoliennes sont installées dans notre région, à Dehlingen en Alsace Bossue. Le parc fonctionnera dans sa totalité d'ici deux semaines.

La Région espère installer 50 engins d'ici 2020. Selon le schéma régional éolien établi par la DREAL, seul 15% du territoire alsacien peut accueillir des éoliennes (Alsace Bossue, Outre-Forêt et crêtes vosgiennes). Ailleurs il n'y a pas assez de vent.

éoliennes Dehlingen depuis diemeringen - Aucun(e)
éoliennes Dehlingen depuis diemeringen