Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après le quadruple meurtre familial dans la Drôme : le père activement recherché

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Malgré un important dispositif de recherche, Abdelkarim El Kadaoui reste introuvable ce mercredi. Cet homme de 43 ans est le principal suspect du quadruple meurtre de Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans la Drôme : une mère et ses trois enfants ont été sauvagement assassinés.

Abdelkarim El Kadaoui, le père de famille soupçonné de ce quadruple meurtre.
Abdelkarim El Kadaoui, le père de famille soupçonné de ce quadruple meurtre. - DR

Les gendarmes ont découvert ce mardi en fin de matinée les corps sans vie des trois enfants âgés de 2, 8 et 9 ans disparus depuis lundi soir. Ils gisaient dans la voiture de leur père à Saint-Paul-Trois-Châteaux, près du complexe sportif de cette commune du sud Drôme.

Les deux fillettes sont mortes asphyxiées, le garçon de 9 ans aurait été étranglé. L'autopsie devra le confirmer et préciser l'heure de leur décès, probablement lundi soir ou plus tard dans la nuit.

Appel à témoins pour retrouver le père

Abdelkarim El Kadaoui, le père, 43 ans, est toujours introuvable. Il mesure 1m78, d'origine marocaine, de forte corpulence. Un chien a flairé sa trace dans un massif boisé et sa piste se perd sur une route goudronnée. L'homme a peut-être été pris en stop. Les gendarmes invitent donc tous les témoins à se faire connaître au 17.

Tuée de 47 coups de couteau

Hier soir, la mère de famille a été retrouvée morte poignardée au domicile de sa propre mère dans un lotissement tranquille de la commune. En instance de séparation, elle s'y était installée pour s'éloigner de son compagnon, qui avait fait preuve de violences répétées à son encontre.

L'autopsie de cette femme de 30 ans a révélé ce mardi qu'elle avait été frappée de 47 coups de couteau.

Lundi en fin de journée, l'homme était passé chez son frère, ses trois enfants -vivants- étaient dans sa voiture. A son frère, il a dit qu'il avait fait une grosse bêtise, "tu diras à maman qu'elle me pardonne" avait-il dit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu