Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assurance auto : les compagnies se livrent une véritable guerre des prix

vendredi 30 août 2013 à 17:18 Par Julie Guesdon, France Bleu

Depuis la présentation du projet de loi à l'Assemblée par Bercy, les compagnies d'assurance rivalisent d'offres et de publicités pour conserver leurs précieux clients. A compter de 2014, ceux-ci pourront librement résilier leurs contrats sans se préoccuper de la date anniversaire.

La concurrence s'annonce féroce entre la Maaf, la Maif, la Macif ou encore Axa France. Comme le relèvent nos confrères du Figaro, certaines compagnies n'ont pas tardé à dégainer un plan de communication destiné à conserver leurs clients, sitôt l'arrivée à l'Assemblée générale du projet de loi sur la consommation, présenté par les ministres de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, et de la Consommation, Benoît Hamon.

Une résiliation des assurances à tout moment

Grande crainte pour les assureurs, la clause permettant désormais aux consommateurs de résilier leur assurance à tout moment, à partir du treizième mois de souscription et à condition de présenter un contrat en cours de validité dans une autre compagnie.

Les grandes lignes du projet de loi Consommation - Aucun(e)
Les grandes lignes du projet de loi Consommation

Pour l'heure, la Maaf annonce un prix des contrats inchangé en 2014 par rapport à 2013. La Maif joue double : non seulement les prix n'augmenteront pas, mais en plus, les clients recevront un joli remboursement de 5% de leurs cotisations versées en 2013.

A première vue, l'opération semble bénéfique pour les consommateurs qui vont, grâce à la concurrence accrue du marché, pouvoir comparer plus facilement les prix entre deux compagnies d'assurance. Mais les assureurs alertent. A long terme, les frais de gestion d'un fort turn-over de clients obligera les compagnies à augmenter leurs cotisations, celles-ci pouvant atteindre un montant nettement supérieur à celui pratiqué aujourd'hui.