Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au Markstein: aux championnats de France de parapente, on parle aussi sécurité

mercredi 26 août 2015 à 19:22 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

La sécurité est une priorité pour les 120 parapentistes, réunis au Markstein jusqu'au 28 août, pour les championnats de France. Une discipline où il faut maitriser plusieurs choses: le vent, la météo, sa voile. Cette année, dans le Haut-Rhin, il y a eu 9 accidents, dont un mortel au mois de juillet. Le préfet du Haut-Rhin, Pascal Lelarge est venu ce mercredi, à la rencontre des parapentistes.

Parapente Markstein 1
Parapente Markstein 1 © Radio France - Guillaume Chhum

Le parapente: une sensation de liberté, de bien-être dans les airs , mais une discipline qui ne se pratique pas n'importe comment. Il faut étudier avant chaque départ la météo, ne pas faire n'importe quoi, quand on est dans les airs, savoir suffisement piloter tout seul avant de s'élancer. Christophe Robin fait partie du club Pointe Ardennes Parapente, il participe en ce moment aux championnats de France qui se déroulent au Markstein jusqu'au 28 août,  pour lui:" il faut suivre son instinct et suivre les autres pilotes qui sont autour de vous, de leur façon d'appréhender le vent, comme cela, ça donne une indication sur l'endroit des turbulences , ça nous aide beaucoup dans le pilotage et comment se préparer à les affronter."

Parapente Markstein 2  - Radio France
Parapente Markstein 2 © Radio France - Guillaume Chhum

120 pilotes réunis au Markstein

Hier, à l'occasion des championnats de France de parapente qui se déroulent au Markstein, Pascal Lelarge, le préfet du Haut-Rhin est venu à la rencontre des participants, pour parler sécurité, mais aussi de l'importance de ce sport dans la région. Le volet sécurité a été abordé avec Jean-Pierre Poileau, le président de la Fédération Française de Vol Libre, qui conseille aux parapentistes amateurs ou plus expérimentés de s'équiper d'un "kit branchage" , il permet, en cas de chute dans les arbres, de faciliter le travail des secours, pour accéder jusqu'à la victime, avec une ficelle qui leur permet de se repérer, pendant l'intervention. Il conseille aussi aux parapentistes qui restent accrochés dans les arbres, surtout de ne pas bouger , avertir les secours avec sa radio ou son téléphone portable et attendre. Tous les parapentes sont équipés de petit parachute, que l'on actionner en cas d'urgence.

Parapente Markstein 3  - Radio France
Parapente Markstein 3 © Radio France - Guillaume Chhum

9 accidents dans le Haut-Rhin en 2015

9 accidents sont à déplorer dans le Haut-Rhin, dont un accident mortel, c'était à la mi-juillet. Dans les autres accidents, on déplore 3 blessés et 5 indemnes. Des parapentistes qui sont plutôt restés dans des arbres, à cause des turbulences des vents. Le dernier accident, remonte à ce mercredi, vers 13 heures 30, à l'occasion des championnats de France, un concurent avec 20 ans d'expérience , s'est retrouvé dans les arbres, à 15 mètres de hauteur. Il a été victime d'une fermeture de voile, il a du actionner d'urgence son parachute, il est sorti indemne de cette chute. 

Parapente Markstein 4  - Radio France
Parapente Markstein 4 © Radio France - Guillaume Chhum

A chaque fois le PGM intervient

A chaque accident, c'est le Peloton de Gendarmerie de Montagne d'Hohrod qui intervient, appuyé souvent d'un hélicoptère. "Des interventions assez techniques ," explique l'adjudant-chef Denis Ramelet, adjoint au commandant du PGM," nous essayons de localiser, avec précision, l'endroit de l'accident, à partir de là on va engager les moyens, partir avec un hélicoptère, mais aussi du matériel spécifique, qui s'apparente à du matériel de bucheron, pour monter dans l'arbre quand la personne est accrochée. Les pratiquants équipés de GPS, nous permettent de plus facilement les localiser, " conclut le gendarme du PGM.

A écouter:

Parapentes SON 1

Parapentes SON 2

Parapentes SON 3

Parapentes ENROBE