Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au moins 596 mariages gays depuis le vote de la loi

mardi 27 août 2013 à 8:48 France Bleu

Depuis l'adoption de la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe, au moins 596 mariages ont été célébrés entre deux hommes ou deux femmes, dans les 50 plus grandes villes de France, selon France Inter. Soit à peine 1% de la totalité des mariages sur cette période. Plusieurs maires refusent encore de marier des couples homosexuels.

Le premier mariage homosexuel en France a été célébré le 29 mai 2013.
Le premier mariage homosexuel en France a été célébré le 29 mai 2013. © Fotolia.com

Ce sont nos confrères de France Inter qui ont mené l'enquête auprès des mairies des 50 plus grandes villes de France (qui représentent 10% de la population). Ces cinquante municipalités ont marié 596 couples d'hommes ou de femmes depuis que la loi le permettant a été adoptée, il y a trois mois.

Ce chiffre - qui est un minimum, ne concernant qu'une partie du territoire - représente 1% de la totalité des mariages célébrés depuis trois mois. Il faudra attendre un an, et le comptage officiel de l'Insee, pour savoir combien de mariages gay ont été célébrés dans toute la France.

Philippot (FN) appelle à "respecter la loi de la République "

En Espagne, rappelle France Inter, 4.500 mariages entre personnes de même sexe ont été célébrés après l'adoption de la loi, en 2006. Et 9.450 PACS ont été signés en France pendant la première année du dispositif, entre 1999 et 2000.

Le Mariage pour tous a encore du mal à passer pour une partie des édiles locaux : ce week-end encore, la maire de Bollène Marie-Claude Bompard, membre de la Ligue du Sud (extrême-droite), a refusé de marier deux femmes. Ce mardi, invité sur i> Télé, le vice-président du FN Florian Philippot a appelé Marie-Claude Bompard à "respecter la loi de la République ".

Par :