Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au moins 80 morts lors de nouveaux affrontements en Egypte

vendredi 16 août 2013 à 9:06 - Mis à jour le samedi 17 août 2013 à 6:05 Par Nathalie Delpeyrat, France Bleu

Après un mercredi sanglant où près de 600 personnes ont été tuées, une nouvelle journée de violences vendredi en Egypte a fait au moins 80 morts. Et les Frères musulmans appellent désormais à manifester tous les jours contre le pouvoir militaire pour réclamer le retour du président Morsi. La communauté internationale appelle à l'apaisement.

Les affrontements entre pro et anti-Morsi ont fait près de 600 morts jeudi
Les affrontements entre pro et anti-Morsi ont fait près de 600 morts jeudi © MaxPPP

En Egypte, de nouveaux affrontements vendredi entre l'armée et les pro Morsi ont fait au moins 80 morts et la police a  assiègé toute la nuit  de vendredi à samedi des islamistes retranchés dans une mosquée du Caire. Après le bain de sang qui a fait près de 600 morts mercredi, les Frères musulmans appellent leurs partisans à manifester tous les jours pour réclamer le rétablissement du président Morsi.

Le témoignage d'une Française qui vit au Caire

La crainte d'une spirale de la violences en Egypte. L'analyse de Perrine Mouterde

Le quai d’Orsay déconseille aux Français de se rendre en Egypte. Et certaines entreprises commencent à rapatrier leurs employés : Vinci et Bouygues ont déjà fait revenir une partie de leurs salariés.

Les entreprises françaises commencent à rapatrier leur personnel d'Egypte. Explications Gaele Joly

Le vice-président ElBaradei démissionne

Dans le pays les tensions entre les partisans du coup d'Etat militaire et les défenseurs de Mohamed Morsi s'exacerbent. Tamarro, le principal mouvement à l'origine des manifestations qui ont conduit à la destitution de Morsi, appelle les Egyptiens à former "des comités populaires " pour défendre le pays contre "le terrorisme " des Frères musulmans.

 

Le pouvoir en place a annoncé avoir autorisé la police à tirer à balles réelles sur ceux qui s'en prendront aux bâtiments officiels. Mohamed ElBaradei, vice-président de transition et prix Nobel de la Paix, s'est désolidarisé de l'intervention policière et a démissionné.

Le Caire : la situation vendredi - Aucun(e)
Le Caire : la situation vendredi

 

L'ONU demande "un maximum de retenue "

La situation inquiète la communauté internationale. Jeudi soir le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni pour demander aux différentes parties de "faire preuve d'un maximum de retenue ". Une enquête a été demandée par le Haut-commissaire de l'ONU en charge des droits de l'Homme, Navi Pillay.

Barack Obama, qui a "condamné avec force les mesures prises par le gouvernement intermédiaire égyptien", appelle les ressortissants américains à quitter l'Egypte, et a annulé des exercices militaires communs. Des sanctions économiques pourraient être prises ; les Etats-Unis versant quelque 1,5 milliard de dollars chaque année à l'armée égyptienne.