Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aucune nouvelle du rochelais expulsé il y a 10 jours au Maroc

-
Par , France Bleu La Rochelle

Sa famille, s'inquiète. Sa femme se livre pour la toute première fois. Interview exclusive sur France Bleu La Rochelle.

image par défaut

Ses proches ont fait appel à un avocat. Après enquête, le ministère de l'intérieur a considéré qu'il représentait une "menace pour l'Etat et la sécurité publique".

Le jeune marocain de 24 ans, résidant à la rochelle et expulsé vers Casablanca, le 17 mai dernier, est actuellement détenu au Maroc. Le ministère de l'Intérieur avait demandé l'expulsion de cet homme qui depuis plusieurs mois, postait sur Internet djihadistes des messages appelant à commettre des meurtres ou à préparer des attentats en France ou en Europe. Ici, à la Rochelle, sa famille, inquiète est sous le choc. Elle n'a pas que peu de nouvelles et sait que les autorités marocaines ne sont pas tendres avec les terroristes.Nous avons rencontré sa femme, une française avec qui il a eu deux enfants, ainsi que l'avocat qu'elle a contacté pour tenter de rappatrier son mari en France  et qui a assisté son mari lors de la commission d'expulsion. Maitre Eric Cianciarullo, avocat à La Rochelle, parle d'un jeune homme bien intégré mais qui s'est laissé emporté sur des sites islamistes, qui a agi sur Internet de manière isolée, encouragée sur ces forums par la communauté extrémiste. Il a tenu des propos très graves qu'il n'a sans doute pas mesuré selon lui. Il a reconnu les faits et émis des regrets.

Marion Chantreau a rencontré sa femme et l'avocat rochelais

Selon maître Cianciarullo, il n'avait pas le profil d'un salafiste et n'appartenait pas à une organisation terroriste

Choix de la station

À venir dansDanssecondess