Audi remporte les 24 heures du Mans après une bataille acharnée avec Porsche et Toyota

France Bleu Maine dimanche 15 juin 2014 à 15:06

Une 82e édition des 24 heures du Mans marquée par les rebondissements
Une 82e édition des 24 heures du Mans marquée par les rebondissements © ACO

L’édition 2014 de la plus grande course d’endurance auto au monde restera dans les annales. Audi s’adjuge une nouvelle victoire sur le circuit de la Sarthe et place deux voitures sur le podium. Toyota est sur la troisième marche. Après 16 ans d’absence au Mans, Porsche signe une performance remarquable et échoue dans les dernières heures de la course.

« Les 24 heures du Mans, c’est 56 voitures au départ, et à la fin, c’est Audi qui gagne…  » : cette fois encore, l’adage se vérifie mais il fallait vraiment avoir les nerfs solides pour résister à ce final dantesque. A l’arrivée, Audi remporte son 13e titre sur le circuit de la Sarthe avec l’équipage Fasslër-Lotterer-Tréluyer. La deuxième place est pour la voiture rescapée, la N°1 de Kristensen, Di Grassi et Gené, entièrement reconstruite après le crash de Loïc Duval aux essais. Toyota prend la troisième place avec sa N°8 (Davidson-Lapierre-Buemi).

 

 

 

Un suspense incroyable marqué par de nombreux faits de course

 

Alors qu’elle menait depuis 20H samedi, la Toyota N°7 a finalement stoppé sa route à 5H du matin, après un problème électronique.

 

 

Nouveau coup de théâtre à 11H : l’Audi N°1 de Tom Kristensen (entièrement reconstruite cette semaine après l’accident de Loïc Duval aux essais !) doit rentrer dans les stands et finit par laisser passer la Porsche N°20 de Timo Bernhard ! Porsche de retour cette année au Mans avec l’ancien pilote F1 Mark Webber, après 16 ans d’absence en Sarthe.

Place alors à une bataille acharnée avec l’Audi N°2 d’André Lotterer qui grignote son retard seconde par seconde avant de reprendre la tête à 12h30. A 13H, c’est la douche froide pour les supporters de Porsche : la N°20 rentre au garage et abandonne quelques minutes plus tard.

 

 

Après l'abandon de la Porsche N°14, Audi s'est envolé vers la victoire. Le spectacle aura été magnifique pour les 263 000 visiteurs qui se sont pressés sur le circuit tout au long du week-end. C’est le record de fréquentation depuis 1989.

En LMP2 , c'est la Zytek N.38 qui l'emporte, devant la Ligier de Thiriet by TDS Racing (construite par les Sarthois d'Oak Racing) et l'Alpine de l'écurie berrichonne Signatech. Le sarthois Vincent Capillaire, qui courait sous les couleurs du Sébastein Loeb Racing, est 8e, suivi par la Ligier N.35 d'Oak Racing.

Du côté de la catégorie GTE Pro, victoire de la Ferrari d'AF Corse, devant la Corvette N.73 et la Porsche N.92. Aston Martin s'impose chez les amateurs.

Au rayon des « people » , l’acteur américain Patrick Dempsey se classe 5e des amateurs, 22e au général, avec la Porsche N.77. L'ancien champion du monde de football, Fabien Barthez, dont c’était la première participation, termine à la 27e place avec sa Ferrari 458 N.58. Quant à David Hallyday, il est 29e avec la Porsche N.76 du Team IMSA Performance Matmut.

Partager sur :