Élections

Résultat des élections législatives à Grenoble

Par La rédaction de France Bleu, France Bleu mercredi 7 juin 2017 à 14:34 Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 0:16

Résultats du second tour des élections législatives 2017 à Grenoble (première circonscription de l'Isère)

71,45% des votants de la première circonscription de Grenoble ont donné leur voix au candidat d'En marche ! Olivier VERAN à l'occasion du second tour des élections législatives, ce qui le place en première position. Jean-Damien MERMILLOD-BLONDIN (Union des Démocrates et Indépendants), quant à lui, réalise un résultat de 28,55%.

M. VERAN était déjà majoritaire au terme du premier tour de Grenoble, avec 42,8% des suffrages contre 12,45% pour M. MERMILLOD-BLONDIN. Le candidat d'En marche ! réussit donc à maintenir sa position malgré un report de voix défavorable, puisqu'il récolte 1 191 votes supplémentaires alors que son adversaire de l'UDI en gagne 1 533.

17 824 électeurs de la première circonscription de Grenoble ont mis un bulletin dans l'urne, ce qui constitue 40,72% du corps électoral. La participation est donc moins élevée de 11,83 points que celle du premier tour. La mobilisation est également inférieure de 14,05 points à celle de 2012 au deuxième tour.

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans la première circonscription de l'Isère

À l'occasion du second tour des élections législatives de la première circonscription de l'Isère, Olivier VERAN (La République en marche) remporte les élections législatives grâce au soutien de 68,09% des votants. Le reste des votes, soit 31,91%, revient à son concurrent, Jean-Damien MERMILLOD-BLONDIN (Union des Démocrates et Indépendants).

M. VERAN occupait déjà la première position au sortir du premier tour de la première circonscription de l'Isère, en dépassant de près de 30 points M. MERMILLOD-BLONDIN (47,21% contre 17,65%). Le candidat d'En marche ! réussit donc à maintenir sa position malgré des réserves de voix plus faibles, il récolte en effet 1 640 suffrages de plus qu'au premier tour tandis que son concurrent de l'UDI en rassemble 2 811.

38 017 électeurs de la première circonscription de l'Isère ont mis un bulletin dans l'urne, ce qui constitue 45,7% du corps électoral. La mobilisation est donc inférieure de 9,89 points à celle du premier tour. En comparaison avec le deuxième tour du scrutin de 2012, la participation a également connu une chute de près de 13 points.

Résultats du second tour des élections législatives 2017 à Grenoble (troisième circonscription de l'Isère)

Dans la troisième circonscription de Grenoble, c'est Emilie CHALAS (La République en marche) qui se classe en première position au second tour des élections législatives, avec 51,89% des suffrages. Son adversaire, Raphaël BRIOT (La France insoumise), récolte 48,11% des suffrages.

Le résultat du deuxième tour de Grenoble va dans le sens de celui du premier : Mme CHALAS était déjà en tête avec 34,68% des suffrages, contre 16,27% pour M. BRIOT. La candidate d'En marche ! réussit donc à maintenir sa position malgré un report de voix défavorable, elle recueille en effet 1 469 votes de plus qu'au premier tour alors que son concurrent insoumis en gagne 4 373.

La part de votants atteint 40,23% des inscrits à l'occasion du second tour des élections législatives dans la troisième circonscription de Grenoble. En comparaison avec le premier tour, moins d'électeurs sont allés voter (-6,37 points). Il y a également moins de votants que lors du scrutin de 2012, où la mobilisation au deuxième tour atteignait les 50,18%.

Résultats des élections législatives 2017 dans la troisième circonscription du département

Les résultats du 1er tour

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 à Grenoble (première circonscription de l'Isère)

Le candidat En marche ! Olivier VERAN se classe en première position au premier tour des élections législatives dans la première circonscription de Grenoble avec 42,8% de votes favorables. La candidate insoumise Elsa RÉGIS termine loin derrière et réunit 14,17% des voix. Citons également Nicolas KADA (Ecologiste), qui réalise un score de 12,5%.

Au sortir du premier tour des législatives, Olivier VERAN (La République en marche) se classe en première position dans la première circonscription de Grenoble avec 42,8% des voix. La candidate de La France Insoumise Elsa RÉGIS réalise un score de 14,17%, et s'octroie donc la deuxième position. Citons également le candidat écologiste Nicolas KADA, qui est crédité de 12,5% des suffrages.

Derrière ces favoris, on trouve Jean-Damien MERMILLOD-BLONDIN (UDI) et Lautaro LABRIN (Div. G.), tous les deux à 12,45%, Marie DE KERVÉRÉGUIN (Front National, 6,34%), Eric GRASSET (Parti radical de gauche, 4,85%), ainsi que Nathalie VEYRET (Parti communiste français, 1,79%).

Dans cette partie de la municipalité, Youssef ESSABITY (Divers gauche), Marianne PREVOST (Extrême gauche), Rémi ADAM (Extrême gauche), Séverine FRIOL (Divers), Annick CLAVIER (Divers gauche), Frédéric BALCERZAK (Divers) et Bernard ZAMORA (Ecologiste) sont crédités de moins de 1% des votes.

Dans cette partie de la commune, le vote blanc a séduit 0,93% des votants. Par ailleurs, 0,26% des votes n'ont pas été reçus lors des dépouillements.

Au soir du premier tour des élections législatives, 52,55% des électeurs ont exercé leur droit de vote dans la première circonscription de Grenoble. Depuis les élections législatives de 2012, la participation a donc connu une baisse de six points.

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la première circonscription de l'Isère

Avec 47,21% des suffrages, le candidat En marche ! Olivier VERAN est le vainqueur de ce rendez-vous électoral dans la première circonscription de l'Isère. Le prochain tour le placera face à Jean-Damien MERMILLOD-BLONDIN (Union des Démocrates et Indépendants), qui recueille 17,65% des votes.

Olivier VERAN (La République en marche) obtient 47,21% des suffrages dans la première circonscription de l'Isère, et y est donc majoritaire. Son challenger lors du prochain tour sera Jean-Damien MERMILLOD-BLONDIN (Union des Démocrates et Indépendants), qui réalise un résultat de 17,65%.

Elsa RÉGIS (La France insoumise, 10,49%), Nicolas KADA (Ecologiste, 9,04%), Marie DE KERVÉRÉGUIN (Front National, 6,28%), Eric GRASSET (Parti radical de gauche, 3,93%) ainsi que Nathalie VEYRET (Parti communiste français, 1,45%) ne seront pas présents au second tour, faute d'atteindre le seuil de votes requis.

Lautaro LABRIN (Divers gauche), Marianne PREVOST (Extrême gauche), Séverine FRIOL (Divers), Annick CLAVIER (Divers gauche), Youssef ESSABITY (Divers gauche), Frédéric BALCERZAK (Divers), Rémi ADAM (Extrême gauche) et Bernard ZAMORA (Ecologiste) réalisent un score inférieur à 1% dans la circonscription.

À l'échelle de la circonscription, le vote blanc a convaincu 0,97% des votants. D'autre part, 0,2% de bulletins nuls ont été enregistrés.

Au sortir du premier tour des élections législatives, la part de votants est chiffrée à 55,59% des inscrits au niveau de la première circonscription de l'Isère. La mobilisation est donc moins élevée de sept points qu'en 2012.

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 à Grenoble (troisième circonscription de l'Isère)

Emilie CHALAS (La République en marche) obtient 34,68% des suffrages dans la troisième circonscription de Grenoble, arrivant ainsi en tête du premier tour des élections législatives. La deuxième position est occupée par Raphaël BRIOT (La France insoumise), qui obtient 16,27% des voix. Quant à la candidate écologiste Soukaïna LARABI, elle reçoit l'approbation de 13,75% des votants.

La candidate En marche ! Emilie CHALAS réussit à mobiliser 34,68% des votants dans la troisième circonscription de Grenoble, arrivant ainsi en tête du premier tour des élections législatives. Un peu plus de 18 points derrière, Raphaël BRIOT (La France insoumise) termine deuxième en récoltant 16,27% des votes. Quant à Soukaïna LARABI (Ecologiste), elle réalise un résultat de 13,75%.

Michel DESTOT (PS) et Patrick DE VERDIERE (Div. G.), tous les deux à 11,47%, Elodie LEGER (Les Républicains, 7,67%), Béatrix BOLVIN (Front National, 7,55%), Jean-Paul TROVERO (Parti communiste français, 2,49%), Alain BONNET (Debout la France, 1,44%), ainsi que Josiane HIREL (Ecologiste, 1,4%), ont connu un succès moindre lors de ce premier tour.

Dans cette partie de la ville, Paul BARON (Divers), Catherine BRUN (Extrême gauche), Yazid BENSALEM (Divers gauche) et Abdelkader BENYOUB (Divers gauche) sont crédités de moins de 1% des votes.

Dans cette partie de la ville, le vote blanc a séduit 0,82% des votants. Par ailleurs, 3,61% des suffrages ont été refusés lors des dépouillements.

Au sortir du premier tour des élections législatives, la part de votants est chiffrée à 48,06% des inscrits dans la troisième circonscription de Grenoble. En comparaison, la participation était de 54,75% en 2012 (-7 points).

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la troisième circonscription du département

Les précédentes élections à Grenoble

Grenoble en quelques données

La ville de Grenoble est située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Chef-lieu du département de l'Isère, elle est la troisième ville de la région, après Lyon et Saint-Étienne. 160 779 personnes habitaient l'agglomération grenobloise en 2014. La superficie de Grenoble est de 18,13 km², la densité de 8 868 habitants au km².

Les principaux secteurs d'activités dans cette ville sont la recherche scientifique et le développement des nouvelles technologies. Le patrimoine historique et culturel de Grenoble lui permet, en outre, de développer le secteur du tourisme qui bénéficie de sa proximité avec les Alpes. En 2006, la ville comptait 10 700 entreprises offrant 91 800 emplois. Le taux de chômage en 2013 atteignait 15,2 %, bien au-dessus de la moyenne nationale (10,4 %).

En 2008, le revenu médian par foyer grenoblois était de 19 759 euros. Près de 60 % des foyers sont soumis à l'impôt sur le revenu. En 2007, on comptait 86 984 logements dans la ville de Grenoble, dont 91,1 % étaient des résidences principales. Les transports en commun sont assurés par les "Transports de l'agglomération grenobloise". Les bus et tramways sont les principaux transports en commun desservant Grenoble et ses banlieues proches.

Ces textes ont été rédigés automatiquement par data2content, marque commerciale de la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.

Consultez les résultats des élections législatives