A Auxonne, les carnavaliers défilent sous la pluie

Par Marion Bastit, France Bleu Bourgogne dimanche 1 mars 2015 à 21:04

Ce dimanche à Auxonne, les parapluies étaient de mise pour assister au défilé du carnaval.
Ce dimanche à Auxonne, les parapluies étaient de mise pour assister au défilé du carnaval. © Marion Bastit - Radio France

Dimanche après-midi, c'était la 93ème édition du carnaval d'Auxonne. Malgré la pluie, sept fanfares, une vingtaine de chars et plus de 900 carnavaliers ont défilé dans les rues.

Dimanche après-midi, plus de 900 carnavaliers ont bravé la pluie à Auxonne . Pour cette 93e édition du carnaval, une vingtaine de chars et sept fanfares ont défilé dans les rues.

Les trois reines du carnaval 2014 ont défilé en tête de cortège. - Radio France
Les trois reines du carnaval 2014 ont défilé en tête de cortège. © Radio France
Derrière les quelques heures que dure la fête, se cachent de longs mois de préparation. Cette année, Les Copains d'abord, un groupe de Labergement-lès-Auxonne, défilent avec un char en forme de pastèque géante. Ils ont commencé la construction il y a trois mois. "Au fil des années, on commence à avoir l'habitude, raconte Daniel. Il faut aimer bricoler, et surtout avoir une bonne bande de copains."

Les carnavaliers rivalisent d'imagination pour construire leurs chars

Le groupe Toutan'canon, d'Auxonne, est beaucoup moins expérimenté : c'est leur première participation cette année. Déguisés en pharaons, ils ont bâti un char coiffé d'une pyramide et d'une obélisque. "On a trouvé le thème en septembre, raconte Gérald. Ensuite on a construit la structure en ferraille jusqu'à décembre, puis de janvier à maintenant, on a fait les fleurs, tous les dimanches, avec les enfants."

Pour construire leur char aux airs de pyramide, les Toutan'canon s'y sont mis dès septembre. - Radio France
Pour construire leur char aux airs de pyramide, les Toutan'canon s'y sont mis dès septembre. © Radio France
Déguisé en zouave, Clément, de Tillenay, défile avec un char inspiré de la publicité pour le chocolat Banania. Pour lui, mieux vaut ne pas voir trop grand. "Plus on fait gros, plus ça demande du temps, plus ça demande du boulot, rappelle-t-il. Ce n'est pas évident d'être toujours là les samedis, les dimanches, donc on a fait en sorte que ce ne soit pas énorme."

Construire un char, c'est du boulot ! Un reportage de Marion Bastit

 

Météo maussade

Dès le début du défilé, la pluie commence à tomber, et le maquillage marron de Clément commence à dégouliner. "C'est dommage que le soleil ne soit pas au rendez-vous, regrette-t-il. Il devrait y avoir du monde partout dans les rues. Les autres années, il peut y avoir 10.000, 12.000, 14.000 personnes."

Les carnavaliers de Tillenay ont construit un char inspiré de la publicité pour Banania. - Radio France
Les carnavaliers de Tillenay ont construit un char inspiré de la publicité pour Banania. © Radio France
 

Mais la pluie n'a pas dissuadé tout le monde. Jeannot et sa femme sont venus de Montbard pour la première fois. "Je suis hyper frileux, confie-t-il, mais bien couvert, ça va. J'ai un T-shirt, un sous-pull, un pull, un gilet, un blouson, et puis le coupe-vent."

Pour leur char, les Bricolos dingos de Treclun avaient choisi le thème du Far West. - Radio France
Pour leur char, les Bricolos dingos de Treclun avaient choisi le thème du Far West. © Radio France
 

Abritée sous le parapluie de son fils, Patricia essuie ses lunettes. Elle vient tous les ans depuis Besançon. "On a l'habitude de la pluie dans la région, lance-t-elle. Il pleut tout le temps de toute façon !"

Les anciens de l'école Pierre Cahuet d'Auxonne ont bâti un char inspiré du Petit prince de Saint-Exupéry. - Radio France
Les anciens de l'école Pierre Cahuet d'Auxonne ont bâti un char inspiré du Petit prince de Saint-Exupéry. © Radio France
 

Un peu plus loin, Stéphanie a tout prévu pour que ses enfants n'aient pas froid : "un gros manteau, le gros jogging en-dessous, le déguisement par-dessus, et tout va bien ! De toute façon, c'est tellement super pour eux qu'on y va de tout temps, neige pluie, vent, tempête, on y est !"

Les Z'Allumés de Flammerans avaient choisi le thème d'Aladin. - Radio France
Les Z'Allumés de Flammerans avaient choisi le thème d'Aladin. © Radio France
 

Déguisés en pirate, bandana dans les cheveux, Marie et ses deux enfants sont venus de Marseille. En cas de grosse averse, ils aviseront. "On ira dans la salle des fêtes, on ira boire un coup, on ira faire des manèges couverts, et puis voilà !"

A Auxonne, les carnavaliers ont bravé la pluie - Le reportage de Marion Bastit