Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avant sa fermeture, Virgin Megastore casse les prix : ruée sur les points de vente

-
Par France Bleu

En redressement judiciaire depuis le 14 janvier, l’enseigne spécialisée dans les produits high-tech et culturels solde les stocks de toutes ses enseignes avant la décision du tribunal de commerce, qui pourrait annoncer sa liquidation. Depuis le 13 mai, les 26 points de vente proposent des remises de 50 à 70%.

L'enseigne a été assaillie partout en France par les clients venus profiter des prix cassés proposés avant sa fermeture.
L'enseigne a été assaillie partout en France par les clients venus profiter des prix cassés proposés avant sa fermeture. © Maxppp

Ruée sur les points de vente : alors que se profile la liquidation de l’enseigne, Virgin Megastore brade ses stocks. Devant les 26 magasins que compte l’Hexagone, files d’attente, rayons presque déjà vides, bousculades aux caisses : ça se bouscule au portillon pour profiter des prix cassés.

De 50 à 70% de remise

Sur son site internet, Virgin annonce des soldes à partir de -50% sur "tous les produits du magasin, hors livre, coffrets cadeaux, cartes cadeaux et de téléchargement, extension de garantie, réparation SAV et billetterie " et -20% supplémentaire pour les consommateurs adhérents à son programme de fidélité depuis au moins la veille de l’achat. L’opération devrait durer jusqu’au 25 mai, mais au rythme où se précipitent les clients, cette date pourrait être avancée dans certains magasins par d’inévitables ruptures de stocks.

Les points de vente assaillis

A la Défense, sur les Champs-Elysées, à Lyon, les points de vente ont été assaillis dès l’ouverture des portes au premier jour de cette grande braderie. A Bordeaux, les vigiles du magasin ne laissaient entrer les clients que par petits groupes : il fallait souvent attendre un bon quart d’heure avant de pouvoir se ruer sur les prix cassés. A Nice, plus aucune tablette, Iphone ou appareils photo dans les rayons : les rayons ont été dévalisés par des clients parfois gagnés par la culpabilité, mais heureux d’avoir fait une bonne affaire.

Amertume des salariés

La direction a proposé aux salariés de profiter de l’opération avant l’ouverture des magasins : la proposition a reçu un accueil mitigé, notamment par les représentants du personnel, qui, écœurés, ont jugé le dispositif "inacceptable". Tous savent qu’après les soldes et la décision du tribunal de commerce, le chômage sera probablement au rendez-vous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess