Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Behren : un chantier éducatif pour retrouver le chemin du travail

vendredi 9 août 2013 à 6:00 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Le centre médico-social de la cité de Behren-les-Forbach bénéficie d'un coup de neuf. 6 jeunes sont au travail depuis le lundi 5 août et pour une semaine. Ils gagnent ainsi un peu d’argent et surtout retrouvent des repères dans le monde du travail.

Chantier Behren
Chantier Behren © Radio France - François Pelleray

Ce chantier éducatif est censé remettre le pied à l'étrier à des jeunes qui ont décroché et leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences. Ils apprennent à poncer, peindre, tailler les espaces verts pour que ce centre qui héberge des médecins généralistes, un dentiste, des infirmières, un tabacologue, soit plus accueillant.

350 euros pour une semaine de chantier

Avec les 350 euros qu’ils gagnent durant cette semaine, ces jeunes de Behren-les-Forbach essayent de concrétiser leur projet : passer le permis de conduire, acheter une voiture ou tout simplement subvenir aux besoins de son enfant, c'est le cas de Steve Tomasi, il a 23 ans : "J'avais vraiment besoin de travailler pour subvenir au besoin de mon enfant, payer mon permis et aider mes parents. Ca permet aussi de mettre un petit plus dans le CV, d'acquérir des compétences. A Forbach, c'est mort, il n'y a plus de boulot. Et s'il y a du boulot, on n'a pas les compétences ou l'expérience qu'il faut. Mais si personne ne nous donne notre chance, comment on peut avoir l'expérience?"

Chantier Berhen

Ces jeunes sont encadrés par deux éducateurs spécialisés qui les aident également à mettre à jour leur situation administrative. C'est une partie du travail d'Hakim Aïssaoui : "Souvent, on a affaire à des jeunes qui n'ont pas travaillé toute l'année, qui ne perçoivent plus d'allocations Assedic. Ils ne voient donc plus l'utilité de rester inscrits à Pôle Emploi. On leur fait une piqûre de rappel parce que Pôle Emploi peut leur servir à suivre une formation ou participer à ces chantiers éducatifs."

Chantier Berhen

Dernière mission au programme de ce chantier éducatif : dessiner une fresque pour symboliser l'égalité d'accès aux soins.