Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Berlusconi condamné à 7 ans de prison

-
Par France Bleu

Le tribunal de Milan a décidé lundi de condamner l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi à 7 ans de prison dans le procès Rubygate, où il était accusé d'abus de pouvoir et prostitution de mineure.

Silvio Berlusconi était poursuivi pour incitation à la prostitution de mineure et pour abus de pouvoir.
Silvio Berlusconi était poursuivi pour incitation à la prostitution de mineure et pour abus de pouvoir. © Maxppp

La peine ne sera effective qu'une fois épuisées les possibilités d'appel, et Silvio Berlusconi ne jamais se retrouver effectivement derrière les barreaux : le tribunal de Milan a condamné lundi l’ancien président du Conseil italien à sept ans de prison et à une peine d'inéligibilité à vie dans l'affaire du "Rubygate". Silvio Berlusconi était poursuivi pour incitation à la prostitution de mineure et pour abus de pouvoir.

Deux ans de procédure

Ce verdict fait suite à une procédure de deux ans à l'encontre du "Cavaliere", âgé de 76 ans, accusé d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec la danseuse marocaine Karima El Mahroug, dite "Ruby", alors que celle-ci était encore mineure. Silvio Berlusconi était également accusé d'abus de pouvoir pour avoir fait libérer "Ruby" en mai 2010 dans une affaire distincte concernant le vol d'un bracelet d'une valeur de 3.000 euros. Le parquet avait requis six ans de prison et l'inéligibilité à vie.

Interdiction à vie d'exercer un mandat public

Les faits se seraient déroulés alors que Berlusconi était encore chef du gouvernement, dans le cadre de soirées organisées dans sa villa d'Arcore, près de Milan. La Cour présidée par Giulia Turri a aussi annoncé avoir décidé l'interdiction à vie d'exercer un mandat public à l'encontre de Silvio Berlusconi. Ces condamnations ne seront effectives qu'une fois que l'accusé aura exercé tous les recours (en appel, en cassation etc.) possibles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu