Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt un nouveau radar automatique à Belfort ?

mardi 1 octobre 2013 à 20:19 Par Sophie Dupuy, France Bleu Belfort-Montbéliard

Plusieurs habitants du quartier de la Pépinière demandent l'installation d'un radar fixe automatique rue de Bavilliers. Une artère en pente très fréquentée, jugée accidentogène par certains riverains. La mairie de Belfort va saisir la préfecture du Territoire.

Un radar
Un radar © Maxppp

Les habitants de la rue de Bavilliers se plaignent depuis plusieurs années. Ils dénoncent le comportement de certains automobilistes qui profitent de cette grande ligne droite en pente pour accélerer, bien au delà des 50 kilomètres/heure autorisés. Denise vit dans le quartier depuis 30 ans, elle constate des excès de vitesse tous les jours : "Les voitures roulent très vite ! Cela fait des années que je demande un dos d'âne et éventuellement un radar. "

Cet axe relie le quartier de la Pépinière au reste de la ville, il est donc très fréquenté, avec plus de 4200 véhicules par jour d'après la mairie. Les nombreux piétons ne sont pas rassurés, comme Ahmed qui ne "laisse jamais (ses) enfants marcher tout seuls dans la rue ". Ce jeune père de famille est très prudent : "Quand je circule avec mes enfants sur le trottoir, je les ai à l'oeil  ! "

Denise, Lindsay et Ahmed, trois habitants de la rue de Bavilliers inquiets.

Un radar pédagogique jugé inefficace

La mairie est consciente du problème. Pour obliger les véhicules à ralentir, un îlot central avait été créé près d'un passage piéton il y a une dizaine d'années. La municipalité a également installé un radar pédagogique l'an dernier. Insuffisant pour Lindsay, qui habite la rue. Elle constate que beaucoup de véhicules dépassent encore les 70 kilomètres/heures.

Jean-Louis Coin, président de l'amicale de la Pépinière, plaide donc pour l'installation d'un radar fixe automatique . Ce riverain alerte régulièrement la mairie depuis 15 ans et pour lui, seul un système répressif peut inciter les automobiliste à ralentir : "Je regrette qu'on en arrive là mais pour moi, le radar automatique, c'est une sensibilisation plus forte que le radar pédagogique ".

Jean-Luc Coin, un habitant de la rue de Bavilliers, demande l'installation d'un radar automatique.

La préfecture bientôt saisie

La mairie a écouté cette revendication, elle va saisir la préfecture et l'observatoire départemental de la sécurité routière dans les prochains jours. Une étude va être effectuée mais la procédure risque de ne pas aboutir. Pour Bertrand Chevalier, l'adjoint à la circulation, d'autres solutions que le radar , comme la création d'un nouvel îlot central,  peuvent encore être envisagées.

Bertrand Chevalier, adjoint au maire de Belfort délégué à la circulation.

Aujourd'hui, la ville de Belfort compte un radar fixe automatique et neuf radars pédagogiques.