Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux a commémoré l'abolition de l'esclavage ce vendredi 10 mai

-
Par France Bleu Gironde

A Bordeaux, comme à Nantes, on a commémoré l'abolition de l'esclavage avec plus de ferveur qu'ailleurs en France. Mais pour certains, Bordeaux n'en parlerait pas assez. La mairie rejette la critique et dit assumer son passé de port négrier en organisant des visites guidées sur ce Bordeaux du XVIIIe siècle

Visite guidée des salles "Bordeaux le commerce atlantique et l'escalave" au musée d'Aquitaine
Visite guidée des salles "Bordeaux le commerce atlantique et l'escalave" au musée d'Aquitaine © Radio France - Aurore Jarnoux

C'est une date importante dans l'histoire de Bordeaux. Le 10 mai correspond à l'adoption par le Parlement, en 2001, de la loi Taubira. Une loi qui reconnait la traite négrière transatlantique et l'esclavage.

Mais Bordeaux est divisée sur la mémoire de la traite des noirs . Cette année, ça s'est traduit par deux commémoration. La première officielle, portée par la ville, a commencé en fin de matinée, ce vendredi, au musée d'Aquitaine. Le musée proposait des visites commentées des salles "Bordeaux le commerce atlantique et l'esclavage". L'occasion pour les visiteurs de redécouvrir le passé négrier de la ville. Ca s'est poursuivi en début de soirée, quai des Chartrons, avec une allocution d'Alain Juppé.

La deuxième cérémonie officieuse s'est déroulée à Bègles en fin de matinée, à l'initiative de la Fondation du Mémorial de la traite des noirs. Le maire Noël Mamère a participé à l'hommage avec Karfa Diallo. La cérémonie se poursuit, d'ailleurs, au square Toussaint Louverture à partir de 19h30, en présence de nombreux musiciens.

Pierre de Gaétan Nijikam, chargé de mission de la mairie de Bordeaux: "la ville fait son devoir de mémoire"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess