Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Braquage au Carlton de Cannes : l'assurance offre une récompense d'un million d'euros

mardi 6 août 2013 à 8:49 France Bleu

L'assureur Lloyd's a annoncé la mise en place d'une récompense pour quiconque fournira des informations permettant de retrouver les bijoux volés le 28 juillet dernier à l'hôtel Carlton de Cannes. Montant de la récompense : un million d'euros. Un pactole en réalité dérisoire par rapport à la somme due par l'assurance si le butin n'est pas retrouvé.

Le braqueur a visé une exposition de bijoux de la maison Leviev
Le braqueur a visé une exposition de bijoux de la maison Leviev © MaxPPP

Le braquage fut spectaculaire, la récompense l'est tout autant : un million d'euros. C'est la somme promise par l'assureur londonien Lloyd's à celui ou celle qui permettra de retrouver les bijoux volés le 28 juillet dernier, par un homme armé seul, à l'hôtel Carlton, à Cannes.

Le butin du casse doit être remboursé par l'assurance

L'offre est promise "à la première personne qui fournira des informations permettant de retrouver la marchandise ", explique l'assureur, en fonction des renseignements fournis et du pourcentage du butin retrouvé. En tout, 72 bijoux de la maison Leviev ont été dérobés. Ces bagues, pendentifs et autres boucles d'oreilles étaient rassemblés dans le Carlton de Cannes à l'occasion d'une expo-vente entièrement consacrée à Leviev.

La récompense d'un million d'euros semble considérable ; mais en réalité, elle est dérisoire pour l'assureur. Car si les bijoux ne sont pas retrouvés, les Lloyd's devront débourser plus de cent millions d'euros. C'est la valeur totale estimée des bijoux volés ; un montant qui devra être entièrement remboursé par l'assureur si l'affaire n'est pas élucidée.

"Le temps joue pour la police "

En 2008, après l'attaque de la bijouterie Harry Winston à Paris, le même assureur avait offert une récompense d'un million de dollars (soit environ 700.000 euros). Une partie des bijoux avait été retrouvée six mois plus tard, sans que l'on sache si cela était lié à l'annonce d'une récompense.

"Le temps joue maintenant pour la police et les Lloyd's " explique un spécialiste de la haute joaillerie : les bijoux sont répertoriés et ne peuvent être revendus en l'état. Pour les écouler, le malfaiteur - et ses éventuels complices - devra les démonter, ce qui fera "considérablement baisser " la valeur du butin.