Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Résultat élections régionales 2021 : Bretagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Bretagne : résultat 2e tour des élections régionales 2021

Lors du deuxième tour des élections régionales 2021 en Bretagne, 40 sièges sont décernés à la liste Union de la Gauche conduite par Loïg CHESNAIS-GIRARD, grâce à 29,84 % des suffrages exprimés.

À l'occasion des élections régionales 2021, les électeurs de Bretagne sont consultés pour renouveler le conseil régional. Créditée de 29,84 % des suffrages exprimés, la liste UG emmenée par Loïg CHESNAIS-GIRARD obtient 40 sièges lors du deuxième tour. La liste présentée par Isabelle LE CALLENNEC (Les Républicains) parvient à mobiliser 21,98 % des votants s'étant exprimés, remportant ainsi 14 sièges. 12 sièges reviennent à la liste UGE représentée par Claire DESMARES-POIRRIER, créditée de 20,22 % des voix. Avec 14,75 % des votes, la liste conduite par Thierry BURLOT (Union du Centre) obtient neuf sièges. La liste Rassemblement National menée par Gilles PENNELLE remporte huit sièges avec un score de 13,22 %.

La liste de M. CHESNAIS-GIRARD était déjà majoritaire à l'issue du premier tour de Bretagne avec 20,95 % des votes, contre 16,28 % pour celle de Mme LE CALLENNEC. Quant aux listes de M. BURLOT, de Mme DESMARES-POIRRIER et de M. PENNELLE, elles avaient respectivement récolté 15,53 %, 14,84 % et 14,27 % des suffrages exprimés. Il semble que la liste Union de la Gauche ait en outre bénéficié d'un meilleur report de voix, puisqu'elle reçoit 82 556 votes de plus qu'au premier tour tandis que sa concurrente Les Républicains n'en reçoit que 53 586 de plus. Les 50 454 suffrages gagnés entre les deux tours par la liste Union Gauche et Écologistes lui permettent de reprendre l'avantage sur son adversaire Union du Centre, qui en perd 3 305. La liste Rassemblement National récolte 5 911 voix de moins qu'au tour précédent.

Daniel CUEFF, dont la liste écologiste avait récolté un résultat de 6,52 % lors du premier tour, s'est rallié à celle de M. CHESNAIS-GIRARD pour le second, accompagné de 7 de ses colistiers. La liste dirigée par Pierre-Yves CADALEN (LFI), avec 5,57 % des votes, avait reçu un résultat suffisant pour rejoindre une autre, mais a choisi de ne pas le faire. Les listes de Valérie HAMON (EXG), créditée de 2,26 %, de Joannic MARTIN (régionaliste), avec 1,55 %, et de David CABAS (DS), avec 1,4 %, n'étaient pas parvenues à se maintenir, faute d'avoir reçu un nombre de suffrages assez élevé. Il en va de même pour les listes de Christophe DAVIET (Divers), avec 0,49 %, d'Yves CHAUVEL (DS), avec 0,22 %, et de Kamel ELAHIAR (Divers), créditée de 0,12 % des suffrages.

Sur 2 493 602 inscrits, 63,38 % s'abstiennent en Bretagne. C'est un résultat plus faible que celui du tour précédent (64,21 %).

On note un vote blanc à hauteur de 2,27 % chez les votants de Bretagne, ainsi que 2,06 % de votes nuls. On en avait comptabilisé respectivement 2,71 % et 1,9 % au premier tour.

Bretagne : résultat 1er tour des élections régionales 2021

En Bretagne, la liste UG de Loïg CHESNAIS-GIRARD termine en tête et obtient 20,95 % des votes à l'occasion du premier tour des élections régionales 2021.

Lors des élections régionales 2021, les citoyens de Bretagne sont chargés de choisir les 83 membres du conseil régional. À l'occasion du premier tour, la liste UG emmenée par Loïg CHESNAIS-GIRARD est majoritaire et remporte 20,95 % des voix exprimées. La deuxième place revient à la liste présentée par Isabelle LE CALLENNEC (Les Républicains), qui récolte l'approbation de 16,28 % des votants s'étant exprimés. La liste représentée par Thierry BURLOT (UC) reçoit un résultat de 15,53 %. La liste Union Gauche et Écologistes menée par Claire DESMARES-POIRRIER, avec 14,84 % des suffrages, figure à la quatrième place. 14,27 % des votants à s'être exprimés choisissent la liste conduite par Gilles PENNELLE (RN).

Les listes de Daniel CUEFF (écologiste), créditée de 6,52 % des votes, et de Pierre-Yves CADALEN (LFI), avec 5,57 %, atteignent le seuil de suffrages nécessaire pour se rallier à une autre liste au second tour.

Les listes de Valérie HAMON (Extrême gauche), avec 2,26 %, de Joannic MARTIN (régionaliste), avec 1,55 %, et de David CABAS (DS), avec 1,4 %, ne parviennent pas à se maintenir, faute d'avoir obtenu un nombre de votes assez élevé. Il en va de même pour les listes de Christophe DAVIET (Divers), créditée de 0,49 %, d'Yves CHAUVEL (DS), avec 0,22 % des voix exprimées, et de Kamel ELAHIAR (DIV), avec 0,12 %.

Le taux d'abstention affiché est de 64,21 % en Bretagne. C'est un résultat plus important que celui du premier tour des élections régionales 2015 (48,42 %).

En Bretagne, on comptabilise 2,71 % de votes blancs et 1,9 % de votes nuls.

Ces textes ont été rédigés automatiquement par la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.

Présentation de la région Bretagne

La Bretagne est une région administrative française qui est subdivisée en 4 départements : les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan. Ayant comme préfecture Rennes, la région a une population de 2,8 millions d'habitants. Sa superficie est de 27 208 km2, soit une densité de 120 habitants au kilomètre carré. Les principales villes de la région Bretagne sont Rennes (qui compte 213 000 habitants), Brest, Quimper, Lorient et Vannes.

En 2013, la Bretagne compte 1,3 million d'emplois. Son taux de chômage en 2015 est de 8,8 %, soit le taux le plus faible avec la région Île-de-France. Avec un salaire annuel moyen net de 22 944 euros, la région se classe en avant-dernière position à l'échelle nationale.

Le PIB de la Bretagne est de 86,9 milliards d'euros, ce qui en fait la quatrième région la moins riche de France (devant la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire et la Corse). En 2013, il y a eu plus de 18 000 créations d'entreprises en Bretagne. Ce sont d'ailleurs l'agriculture, l'industrie agroalimentaire et le tourisme qui constituent les principales activités économiques de la région.

Bretagne : résultats d’élections pour les départements

Choix de la station

À venir dansDanssecondess