Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Bruges, la droite choisit son candidat aux municipales par la voie des primaires

-
Par , France Bleu Gironde

A Bruges, 567 sympathisants de droite ont voté samedi pour choisir leur candidat aux municipales 2014. Une primaire perturbée par les derniers éléments de l'affaire Seurot, avec la mise en examen de Pascal Privat l'un des candidats en lice

Le dépouillement
Le dépouillement © Radio France - Marion Dubreuil

La seule primaire de la droite en Gironde

A Bruges, 567 électeurs , sympathisants de droite ou du centre, ont voté hier samedi pour choisir leur candidat aux municipales en 2014. Comme à Paris ou à Lyon, le groupe Communauté d'avenir n'a pas réussi à régler la question en interne. Du coup, le groupe d'Alain Juppé à organisé une primaire.

Cinq candidats en lice

Et ils étaient cinq à prétendre au poste. Philippe Seguineaud, choisi pour représenté l'UMP, et Sylvie Charnoux, Pierre Olivier Paquet, Eric Veissier et Pascal Privat (sans étiquette). A l'issue du scrutin de samedi, ils ne sont plus que deux. Philippe Séguineaud et Eric Veissier s'affronteront samedi prochain lors du second tour. L'heureux élu sera la tête de liste de l'opposition à la maire PS actuelle Brigitte Terraza.

Les derniers éléments de l'affaire Seurot

Mais le passé de l'ancienne municipalité était l'invité surprise de cette primaire. L'un des candidats, Pascal Privat, ex membre de l'équipe municipale de Bernard Seurot, a été mis en examen dans la même affaire que l'ancien maire. Une décision de justice qui l'a sans doute desservi dans cette élection, où il est arrivé quatrième.

Sophie Capette Lapleine, responsable de la section UMP à Bruges: "Ca a mis de l'huile sur le feu"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu