Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

C.Vélo, un mois plus tard...

vendredi 26 juillet 2013 à 18:32 Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne

Le vélo en libre-service, version clermontoise, a été mis en service il y a un mois. Premier bilan.

C. Vélo compte quelque 700 utilisateurs en un mois de service.
C. Vélo compte quelque 700 utilisateurs en un mois de service. © Juliette Micheneau - Radio France

Les Clermontois ont-ils adopté C.Vélo ? Le Syndicat mixte des transports en commun, qui gère ce service, a fait les comptes, un mois après la mise en service le 27 juin dernier.

C. Vélo compte aujourd'hui quelque 700 utilisateurs : une centaine d'abonnés à l'année, via la carte modePass, 570 cyclistes occasionnels qui prennent un ticket pour la journée, et 31 utilisateurs qui ont pris l'abonnemment à la semaine.

Trois stations sont particulièrement utilisées : Jaude, Salins et Universités qui représentent la moitié des locations. Les bornes C. Vélo enregistrent quelque 75 trajets par jour, trajets qui durent en moyenne 45 minutes. Le pic de fréquentation se situe entre 8 et 9h. C.Vélo a également ses adeptes noctambules avec des locations jusqu'à 3h du matin.

Une révision complète avant la rentrée

Un mois après la mise en service de C.Vélo, l'équipe de maintenance s'est lancée dans une grande révision de la centaine de vélos en libre service. Frédéric Amblart et son équipe en ont pour une dizaine de jours à temps complet. Tout devra être impeccable pour la rentrée puisque le SMTC s'attend à une nouvelle vague d'abonnements à partir de septembre.

Frédéric Amblart, le directeur de l'agence C. Vélo présente son équipe.

Avis aux amateurs, et surtout n'oubliez pas : "Un vélo mal raccroché est un vélo que vous continuez à payer ".

C. Vélo fête son premier mois d'activité.