Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Cahuzac n'aurait aucune chance de redevenir député

Par

Un sondage confidentiel réalisé par l'Ifop donnerait Jérôme Cahuzac largement battu au premier tour de la législative partielle dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne avec 11% des voix.

Jérôme Cahuzac, lors de sa démission le 20 mars dernier
Jérôme Cahuzac, lors de sa démission le 20 mars dernier © Maxppp

L’ancien ministre du Budget a beau assurer partout qu’il n’entend pas abandonner sa carrière parlementaire, il est pour l’instant peu probable que la récente affaire qui lui a emprunté, bien malgré lui, son nom , lui fasse facilement récupérer son siège de député

Publicité
Logo France Bleu

L’UMP, le FN et le PS devant lui

Selon un sondage Ifop commandé par le Parti socialiste et révélé vendredi par la Dépêche du Midi, Le Parisien et RMC, l'ancien ministre du Budget serait devancé par l’UMP Jean-Louis Costes avec 27% des voix, le représentant du FN Etienne Bousquet-Cassagne, crédité de 22% des voix et le candidat désigné par le PS, Bernard Barral, qui récupère 19%. Dans le cas où Jérôme Cahuzac ne se représenterait pas, Jean-Louis Costes obtiendrait 30% des suffrages. Bernard Barral arriverait dans ce cas de figure en deuxième position avec 23%, juste devant le candidat du FN (21%).

Cahuzac multiplie les signaux

François Hollande a estimé jeudi que le mensonge déshonorait la politique et devrait inciter Jérôme Cahuzac à ne pas se présenter à cette législative partielle qui aura lieu les 16 et 23 juin. Contraint à la démission le 19 mars après l'ouverture d'une enquête sur l'existence d'un compte bancaire non déclaré à l'étranger , Jérôme Cahuzac a multiplié ces derniers jours les signaux laissant penser qu'il comptait se présenter au scrutin de Villeneuve-sur-Lot face au candidat désigné par le PS.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu