CARTE INTERACTIVE | Découvrez la nouvelle carte de la pauvreté dans le Cotentin

Par Eric Turpin et Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin mardi 17 juin 2014 à 15:16

La ville de Cherbourg
La ville de Cherbourg © Olivier Boitet - MaxPPP

On connait la nouvelle carte de la pauvreté en France. Elle a été dévoilée mardi par la ministre de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem. Dans le Cotentin, plusieurs quartiers ou communes sortent du dispositif d'aide de l'Etat. Mais d'autres font leur apparition. Zoomez et déplacez vous sur la carte interactive.

La ministre de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé mardi la nouvelle carte de la pauvré. Il s’agit de la liste des quartiers qui peuvent bénéficier d’aides spécifiques de l’Etat. Elle se base sur un seul critère : le revenu des habitants.

La politique de la Ville avait fini par concerner 2500 quartiers situés dans 900 communes, dont certaines étaient contestées. Pour mettre un terme au saupoudrage de ses moyens, le gouvernement avait lancé il y a un an et demi une remise à plat.

Querqueville, La Glacerie, Tourlaville et Equeurdreville sortent du dispositif tout comme la ville de Granville. A Cherbourg , trois quartiers, les Provinces, le Maupas et les Fourches restent prioritaires.

Cette carte représente en rouge les quartiers prioritaires retenus par le ministère de la Ville.Source : ministère de la Ville

A Saint-Lô , les quartiers de la Dollé et du Val Saint Jean, figurent aussi parmi les quartiers les plus pauvres.

La nouveauté, c'est à Coutances et Avranches , qui entrent dans le dispositif avec le quartier Claire-Fontaine pour la première et le quartier Sud-Est pour la seconde. Quartiers donc où le revenu des habitants est particulièrement faible : plus de la moitié de la population y vit avec moins de 11250 euros par an.

Alors le fait d'être classé sur cette liste du ministère de la ville ne signifie pas non plus une aide énorme. Ça représente quelques dizaines d'euros par habitant. Mais ça permet par exemple d'entrer dans le programme de rénovation urbaine. Et là, les fonds sont importants.

A Coutances par exemple, c'est une aubaine, souligne le maire Yves Lamy, qui a engagé un programme de rénovation de 10 millions d’euros pour des logements sociaux qui se concentrent dans le quartier Claire-Fontaine. Les immeubles construits dans les années 60-70 ne sont aujourd’hui plus aux normes.

Partager sur :