Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Résultats des élections municipales à Orléans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Résultats du deuxième tour des élections municipales 2020

À Orléans, lors du second tour des élections municipales 2020, la liste de Serge GROUARD (UD) remporte 39 sièges sur 55, grâce à 40,29 % des votes. Ce deuxième tour se tient dans un contexte particulier. Initialement prévu le 22 mars, il a dû être reporté de plus de deux mois du fait de la crise sanitaire.

En 2020, les Orléanais votaient pour désigner les 55 membres du conseil municipal. Lors du second tour, la liste Union de la Droite de Serge GROUARD reçoit la majorité des suffrages à Orléans, obtenant ainsi 39 sièges, grâce à 40,29 % des voix. Neuf sièges reviennent à la liste de Jean-Philippe GRAND (UG) avec 31,72 % des votes exprimés. La liste La République En Marche d'Olivier CARRÉ remporte sept sièges, créditée de 27,98 % des suffrages.

Le résultat du deuxième tour d'Orléans va dans le sens de celui du premier : la liste de M. GROUARD était déjà arrivée en tête avec 35,62 % des votes, contre 24,11 % pour celle de M. CARRÉ. Quant à la liste de M. GRAND, elle avait récolté 19,21 % des votes exprimés. La liste Union de la Droite conserve sa majorité après avoir bénéficié du report de 1 210 suffrages en sa faveur. Les 2 909 voix gagnées entre les deux tours par la liste de M. GRAND lui permettent de reprendre l'avantage sur son adversaire La République En Marche, rejointe quant à elle par 979 électeurs.

Baptiste CHAPUIS, dont la liste UG avait reçu 12,92 % des suffrages à l'occasion du premier tour, a intégré celle de M. GRAND pour le second, accompagné de 20 de ses colistiers. Alors qu'elle avait atteint le seuil de votes nécessaire pour s'associer à une autre, la liste de Nathalie KERRIEN (Divers centre), avec 6,53 % des voix exprimées, a renoncé à le faire. La liste de Farida MEGDOUD (EXG), avec 1,59 %, n'était pas parvenue à maintenir sa candidature, faute d'avoir récolté un nombre de suffrages assez élevé.

Sur 62 896 inscrits, 63,59 % s'abstiennent à Orléans. C'est un résultat similaire à celui du tour précédent (64,01 %).

On relève 0,85 % de votes blancs et 0,67 % de votes nuls parmi les suffrages d'Orléans.

Résultats du premier tour des élections municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020 à Orléans, la liste UD de Serge GROUARD obtient le plus grand nombre de votes avec un score de 35,62 %.

À Orléans, en 2020, les électeurs votaient pour élire les 55 membres du conseil municipal. À l'issue du dépouillement, quatre listes peuvent participer au second tour la semaine prochaine. En réunissant 35,62 % des votes exprimés, la liste de Serge GROUARD (Union de la Droite) obtient le plus grand nombre de voix à Orléans lors du premier tour. La liste LREM d'Olivier CARRÉ reçoit 24,11 % des suffrages. 19,21 % des votants s'étant exprimés ont plébiscité la liste EELV de Jean-Philippe GRAND. La quatrième position revient à la liste de Baptiste CHAPUIS (Union de la Gauche), qui réussit à convaincre 12,92 % des votants qui se sont exprimés.

La liste de Nathalie KERRIEN (Divers centre), avec 6,53 % des votes exprimés, atteint le seuil de suffrages nécessaire pour rejoindre une autre au deuxième tour.

La liste de Farida MEGDOUD (EXG, 1,59 %) ne réussit pas à récolter suffisamment de suffrages pour maintenir sa candidature.

Sur 62 896 inscrits, 64,01 % s'abstiennent à Orléans. Ce taux est plus élevé que celui du premier tour des élections municipales 2014 (46,1 %).

Parmi les votants d'Orléans, 0,73 % votent blanc, tandis que l'on comptabilise 1,44 % de votes nuls.

Ces textes ont été rédigés automatiquement par la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.

Les précédentes élections à Orléans

Orléans en quelques données

Avec ses 115 000 habitants et chef-lieu du département du Loiret, la ville d'Orléans est la capitale de la région Centre-Val de Loire. C'est la 32e ville de France en termes de population. Entre 2008 et 2013, Orléans connaît une évolution positive de sa population de 0,2 %.

Le bassin d'emploi orléanais est principalement implanté à Orléans même, et dans sa périphérie à Fleury-les-Aubrais, Saran et Saint-Jean-de-Braye. En 2013, les emplois salariés et non-salariés étaient au nombre de 67 946. Le taux de chômage est plus élevé que la moyenne nationale avec 16,1 % contre 10,9 %. Ces emplois sont concentrés dans 11 133 établissements, la majorité (74,8 %) dans le secteur du commerce, des transports et des services divers. L'administration représente 15,1 % des emplois.

Orléans compte environ 60 000 logements et a une politique de création de nouveaux logements. Ainsi entre 1999 et 2007, ce sont 4 200 nouveaux logements qui ont vu le jour, avec une majorité de logements collectifs. 37 % des Orléanais sont propriétaires de leur logement. La ville propose plus de 20 % de logements sociaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess