Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clément Faugier : le conseil des prud'hommes n'a toujours pas tranché

Jeudi dernier, 8 salariés de cette entreprise emblématique en Ardèche -menacés d'être licenciés- ont plaidé leur cause. Ils affirment que leur licenciement serait une réponse voire une vengeance de la direction qui a été obligée de les embaucher après une décision de justice.

usine faugier a privas
usine faugier a privas - yves renaud

Le conseil des prud'hommes devait rendre sa décision hier matin... mais les conseillers prud'homaux (la moitié élus par les employeurs, l'autre par les salariés) n'ont pas réussi à se mettre d'accord.

Un magistrat professionnel doit maintenant examiner le dossier et se prononcer mais l'audience de départage a été fixée au 18 octobre. Trop loin, estiment les salariés, qui avaient lancé ce référé (une procédure en urgence) justement pour suspendre au plus vite les licenciements.

Pour eux, ils sont victimes de représailles de la part du patron de Clément Faugier, après la requalification de leurs contrats en CDI en décembre dernier. La direction, elle parle de difficultés économiques.

Justement ces arguments vont être examinés sur le fond, fin juin. Si aucun accord à l'amiable n'est trouvé, l'affaire sera renvoyée devant les prud'hommes. En attendant, la procédure de licenciement continue... et il est vraisemblable que les 8 salariés ne feront plus partie de l'entreprise, avant que la Justice ait pris une décision.

Le conflit n'est pas réglé chez Clément Faugier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess