Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corrida de Mimizan : un cartel franco-espagnol de qualité ce samedi

samedi 24 août 2013 à 0:00 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Les toros gersois de Jean-Louis Darré, Thomas Dufau le gascon, Juan Leal l'arlésien et Juan Del Alamo de Salamanque : belle affiche ce samedi à Mimizan à 17h.

Ce soir 17h, corridas de toros à Mimizan. Six toros de Camino de Santiago pour Thomas Dufau, Juan del Alamo et Juan Leal. Une affiche franco espagnole. La bétail est gersois, Dufau est landais, Leal est arlésien et Del Alamo originaire de Salamanque.

Une affiche brillante et particulièrement intéressante à l’aube de cette dernière partie de saison taurine européenne. Juan Leal est un torero qui monte, monte, monte avec en ligne de mire le firmament de la tauromachie d’excellence. L’arlésien exilé pour son bonheur à Séville et qui est devenu matador lors de la dernière feria de pentecôte nîmoise séduit avec la régularité d’un métronome autrichien.

Steeven Jean Groux Leal de son vrai nom est né sur les bords du Rhône en octobre 1991. Neuf corridas à son actif cette année : il a fait entre autre un passage très remarqué à Madrid temple taurin mondial en mai dernier. Leal croit en sa bonne étoile et dévore tout.

Juan Del Alamo, lui, est fin torero de Salamanque du même âge que Leal. Le castillan avait débuté en piquée à Mugron en 2009 avec Thomas Dufau et avait pris en compagnie du gascon les commandes des aspirants durant deux saisons. Il a coupé trois oreilles cette année à Madrid et vient de s’imposer à Bilbao aux cotés de Fandiño sur une corrida compliquée de Jandilla.

Enfin il y a Thomas Dufau, ex compagnon novillero de Del Alamo. Le landais est à sa troisième temporada chez les matadors. Il a besoin de trouver une tauromachie qui lui soit propre. Mimizan est peut être sa dernière carte européenne de l’année. Mi septembre il a deux contrats au Pérou à Tacabamba dans le centre nord du pays à 8 heures de voiture de Lima. Une toute autre histoire !