Côte-d'Or : Arrans veut devenir un immense jardin

Par Quentin Vinet, France Bleu Bourgogne jeudi 5 mars 2015 à 20:00

La rue principale du village de Arrans
La rue principale du village de Arrans © Quentin Vinet - Radio France

Que diriez-vous d'un village avec des arbres partout, des fleurs à la place des lampadaires et de la pelouse plutôt que du goudron ? Ce village n'est pas imaginaire : dans le Montbardois, les habitants d'Arrans sortent les pelles pour devenir le deuxième village classé "jardin remarquable".

Le village n'est pas très grand. Il n'est pas très peuplé non plus : soixante-dix habitants dont une vingtaine d'enfants. Il est parfois appelé "le village où il n'y a rien" avoue la première adjointe au maire Françoise May. Peut-être plus pour longtemps. Car la Maire Yolande de Courson a l'intention de "crouler sous les roses" : elle souhaite devenir le deuxième village de France classé "Jardin Remarquable". Elle en a eu l'idée en voyant une petite image sur internet de Chedigny, en Indre-et-Loire, première bourgade-jardin de France.

Jardin SON

Le projet ne devrait pas coûter très cher, financé par des investissements privés, autour de quinze mille euros pour les quatre prochaines années . Et c'est tout. Après ce n'est que du plus à en croire la Maire. En Indre-et-Loire, dans le premier village récompensé, "ça a changé la vie des gens" dit-elle, "les maisons se sont bien vendues et un boulanger est revenu" . Les élus aimeraient que tous les habitants se retrouvent dans ce projet et qu'il sorte Arrans de son "hyper-ruralité" reconnait la première-adjointe.

La place principale à Arrans - Radio France
La place principale à Arrans © Radio France

Ce n'est pas pour tout de suite. Il faudra un peu de temps avant d'estomper les premiers résultats. Pour l'heure c'est l'imagination qui parle. Les premières plantations datent de ce week-end. Le village constituera son dossier "quand ça aura de la gueule" explique avec un ton très naturel la jardinière en chef, Coralie Maugé. A terme les trottoirs seront en herbe et les arbres fruitiers côtoieront les lampadaires . Du rose, du jaune, du blanc aux quatre coins du village, "on va mettre des choses comme de la lavande, mais on ne va pas tout citer parce qu'on passerait deux heures" !

Jardin ENROBE

Et comme il n'y a pas de ruisseau ou de point d'eau dans le village, il est prévu de construire une fontaine céleste dans le cimetière , afin de récupérer les eaux de pluies.

Les maisons à Arrans - Radio France
Les maisons à Arrans © Radio France