Côte-d'Or : les producteurs inquiets de la fin des quotas laitiers

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mardi 31 mars 2015 à 15:09

vaches

C'est ce mercredi à minuit la fin des quotas laitiers. Imposés par Bruxelles en 1984, les quotas laitiers avaient pour objectif de limiter la production de lait et donc éviter la baisse des cours. Les producteurs de Côte-d'Or craignent à nouveau que les prix s'effondrent.

Nathalie Mairet représente les bourguignons à la Fédération nationale des producteurs de lait. Avec son frère Jean-Louis, elle gère une exploitation de 65 vaches et produit 500.000 litres de lait à Turcey (Côte-d'Or). Pour elle, la fin des quotas laitiers est synonyme d'incertitude pour l'avenir, alors que ses homologues irlandais, allemands et néerlandais sont ravis de pouvoir produire toutes les quantités de lait qu'ils souhaitent.

Fin des quotas laitiers (2)

 

Cette année, en France, le prix du lait devrait tourne,autour de 300 à 320 euros la tonne, sauf si la fin des quotas fait encore chuter les prix. Or, en dessous de 300 euros, les producteurs ne couvrent même pas leur frais, ce qui pourrait entrainer de nouvelles disparitions d'exploitations laitiers. En Côte-d'Or, il y en a 250 alors qu'elles étaient plus de 400 en 2010.

Fin quotas laitiers (1)

 

►  ALLER PLUS LOIN  |  La fin des quotas laitiers, opportunité ou piège ? Les producteurs français hésitent

 

La baisse de la consommation de lait. - Aucun(e)
La baisse de la consommation de lait.