Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coup d’envoi de la cueillette des mirabelles de Lorraine

mardi 27 août 2013 à 7:00 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Fin de l’attente, la cueillette des mirabelles de Lorraine débute officiellement aujourd'hui, c’est une annonce des coopératives régionales réunies au sein de Vegafruits.

Mirabelles de Lorraine
Mirabelles de Lorraine © Radio France

Comme tous les fruits, les mirabelles de Lorraine ont une dizaine de jours de retard, à cause du printemps pourri ; mais elles s'annoncent bien calibrées, et surtout en plus grande quantité que l'an dernier, 9 000 tonnes contre 5 000.

Chez l'une des rares productrices de Moselle, à Marieulles-Vezon au sud de Metz, une petite partie des mirabelles est cueillie depuis vendredi pour en faire des conserves ou les vendre comme fruits à croquer, en revanche il faudra encore attendre une semaine pour les fruits à distiller, ce qui est la principale activité de Mélanie Demange. « Il faudrait que le sucre monte un petit peu, car la mirabelle est encore un peu verte, on a du mal à la distinguer des feuilles. »

MIRABELLES SON

Sous la pression des clients

Mélanie Demange est à la tête de la distillerie Maucourt à Marieulles-Vezon. Elle possède 12 hectares de mirabelliers, qui lui fournissent 10 000 bouteilles d'eau de vie par an. Elle est sous la pression des clients impatients qui l’appellent depuis début août « et ils me relancent toutes les semaines, pour savoir si les fruits sont mûrs » . Le problème pour Mélanie Demange, c'est la pluie qui s'est invitée : « c’est exactement comme la tomate, quand il pleut, elle se fissure, la pourriture s’installe et le fruit est perdu. » Pour son eau de vie, Mélanie Demange a besoin de mirabelles arrivées à pleine maturité, « le jus doit couler des caisses et le sucre coller aux doigts ».

Mirabelles de Lorraine cueillette - Radio France
Mirabelles de Lorraine cueillette © Radio France