Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coup de filet antiterroriste : six personnes interpellées en Île-de-France, trois dans le sud

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Six personnes ont été arrêtées, lundi matin, par la police antiterroriste dans trois villes d'Île-de-France. Ces six individus sont suspectés de projeter des actes terroristes sur le sol français. Trois autres ont été placés en garde à vue après leur arrestation dans le sud de la France, ce mardi matin.

Une voiture de police - image d'illustration.
Une voiture de police - image d'illustration. © Radio France - Stéphane Milhomme

Le coup de filet a eu lieu lundi matin, mais ce n'est que plusieurs heures après que les services de police l'ont annoncé : six personnes, âgées de 22 à 38 ans, ont été interpellées à Stains (Seine-Saint-Denis), à Trappes (Yvelines) et à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne). L'arrestation a eu lieu dans le cadre du démantèlement d'une cellule islamiste soupçonnée de fomenter des "actes terroristes visant des personnalités en France ", selon une source proche du dossier.

"Un groupe très sérieux "

Quatre d'entre eux sont de nationalité française, un autre est Béninois, le dernier Comorien. Ils sont "tous connus des services de police pour des faits de délinquance grave ", selon cette même source. Ils sont notamment suspectés d'être responsables du braquage d'une agence de la Banque Postale, en avril dernier, en Seine-et-Marne.

Les six hommes ont été placés en garde à vue dans les locaux de la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la Police judiciaire à Levallois-Perret. Une garde à vue qui pourrait durer jusqu'à 96 heures. "C'est une très belle affaire. Ce groupe démantelé est un groupe très sérieux " commente une source proche.

Second coup de filet dans le sud

Un autre coup de filet, qui n'a a priori pas de rapport direct avec le premier, a eu lieu mardi matin dans le sud de la France. "Trois individus connus et suivis pour leur appartenance au djihadisme " ont été arrêtés, a annoncé Manuel Valls; lors d'une visite de l'Ecole nationale supérieur des officiers de police à Cannes-Ecluse, en Seine-et-Marne.

Il s'agirait d'un couple et d'un autre homme, qui ont été placés en garde à vue. Ce dernier pourrait être relâché rapidement. Il pourrait s'agitr d'une filière d'acheminement de militants djihadistes à l'étranger.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu