Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Course du Canigou : du plaisir et des bobos !

dimanche 4 août 2013 à 16:52 Par Martin Cotta, France Bleu Roussillon

C'est un agriculteur de Vinça qui a remporté la course du Canigou cette année. 34 kilomètres de montagne bouclés en 3 heures et 11 minutes. 800 coureurs se sont frottés au Canigou, dans la douleur pour certains.

Petits et grands se frottent au Canigou
Petits et grands se frottent au Canigou © Radio France - Martin Cotta

Michel Rabat a récidivé : déjà vainqueur en 2010 (3h03') cet agriculteur de Vinça s'est, cette fois-ci, imposé en 3 heures et 11 minutes. Avec plus de 30 degrés sur la quasi totalité du parcours la performance est là, sous les yeux de centaines de curieux venus se masser dans les rues étroites de Vernet-les-Bains, près de la ligne d'arrivée.

Cette année 800 coureurs ont grimpé le Mont Canigou. Pour certains, ce qui s'apparente à une jolie ballade de montagne, est rapidement devenu un chemin de croix. La course est en effet très technique : Les jambes sont déjà mises à mal par 18 kilomètres de montée mais que dire des 16 kilomètres de descente ...

les chutes sont fréquentes, les genoux et les rotules grinçent.

Du coup la cellule de secours se remplie au fur et à mesure de l'arrivée de ceux qui terminent le parcours ( très souvent en marchant).

 

Le reportage de Martin Cotta à Vernet-les-Bains

scald=462178:rf-imageChez les femmes c'est aussi une catalane (de Vic en Espagne) qui a remporté la course en 3 heures et 52 minutes. Un chrono qui la satisfait.

 

Ana la vainqueure catalane