Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crues : Troyes devrait échapper au pire

-
Par France Bleu

La ville de Troyes, menacée depuis lundi par les inondations, était toujours au sec jeudi et espérait la décrue. Une perspective plausible, car la situation s'est stabilisée dans la matinée.

La commune de Buchères, à 10 kilomètres en amont de Troyes, a été la plus touchée
La commune de Buchères, à 10 kilomètres en amont de Troyes, a été la plus touchée © Maxppp

"Amorce prochaine d'une lente décrue"

Les habitants de Troyes surveillent avec appréhension la Seine, depuis le début de la semaine. Mais la ville de l'Aube devrait échapper à une crue d'envergure. "La situation tend à se stabiliser dans Troyes, après les craintes successives de pics de crues, la Seine connait maintenant un plateau qui annonce l'amorce prochaine d'une lente décrue", s'est félicité jeudi le député-maire UMP de Troyes François Baroin.Ainsi, sur le tronçon Seine Troyenne, le dernier en vigilance orange, très surveillé depuis les inondations qui ont frappé en début de semaine la commune de Buchères au sud de Troyes, "on note un début de décrue légère entre Courtenot et Saint-Julien-les-Villas, mais le phénomène de remontée de nappes phréatiques est toujours visible", a indiqué la préfecture de l'Aube dans un communiqué.

Vigilance maintenue, pas de risques pour Paris

Si Vigicrues annonce également une prochaine décrue, le service de prévisions prévient que "les niveaux resteront encore très élevés durant les prochaines heures, d'où le maintien en vigilance orange du tronçon Seine Troyenne". Depuis mardi, la zone inondée se trouve pour l'essentiel autour de la commune rurale de Buchères, au sud de Troyes, où le niveau de l'eau a encore monté de plusieurs centimètres en début de nuit, selon Daniel Lebeau, le maire du village.Les fortes pluies observées la semaine dernière ont provoqué des réactions importantes sur les bassins amont de la Seine et de la Marne. La tendance est actuellement à la baisse sur les bassins amont, mais par propagation les débits sont en hausse à l'aval. Mais un déplacement des crues vers Paris, un temps redouté, semblait écarté jeudi.

(avec AFP)

Crues : l'Aube toujours en vigilance orange
Crues : l'Aube toujours en vigilance orange
Choix de la station

À venir dansDanssecondess