Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au cinéma des Carmes, Laure Calamy et Nicolas Maury dialoguent avec le public orléanais

-
Par , France Bleu Orléans

L'actrice orléanaise, Laure Calamy, accompagnée du réalisateur et acteur Nicolas Maury étaient invités du cinéma des Carmes pour présenter le film Garçon Chiffon. Après la projection, ils ont répondu aux questions des spectateurs.

Nicolas Maury, réalisateur du film, et l'orléanaise Laure Calamy sont venus présenter le film Garçon chiffon au cinéma des Carmes
Nicolas Maury, réalisateur du film, et l'orléanaise Laure Calamy sont venus présenter le film Garçon chiffon au cinéma des Carmes © Radio France - Cécile Da Costa

C'est un duo aussi complice à l'écran, que dans la vie. Nicolas Maury et Laure Calamy étaient les invités du cinéma des Carmes ce dimanche après-midi pour faire la promotion de Garçon Chiffon, le premier film de Nicolas Maury. Les deux acteurs se sont connus sur le tournage de la série à succès Dix pour cent

Nicolas Maury et Laure Calamy étaient invités du cinéma des Carmes à Orléans pour présenter le film Garçon chiffon
Nicolas Maury et Laure Calamy étaient invités du cinéma des Carmes à Orléans pour présenter le film Garçon chiffon © Radio France - Cécile Da Costa

Pendant près d'une demi-heure, assis sur le bord de la scène, ils ont échangé avec les spectateurs, après la projection du film. Un moment de dialogue très apprécié après de longs mois de fermeture des cinémas. Forcément, dans la salle, l'émotion était forte. 

Le retour de Laure Calamy aux Carmes

Marie, une orléanaise, était ravie "de retrouver les salles, parce que ça nous a manqué, en particulier le cinéma des Carmes". Pour elle, l'événement était d'autant plus spécial que Laure Calamy, native d'Orléans, est revenue au cinéma des Carmes. "Revoir Laure Calamy, qui revient à Orléans régulièrement, après qu'elle a mentionné les Carmes pendant la cérémonie des Césars, ça fait énormément plaisir." 

"C'est très émouvant", explique de son côté Laure Calamy, sourire aux lèvres. C'est la première fois qu'elle revient au cinéma des Carmes depuis qu'elle a reçu son César de meilleure actrice, en mars dernier. "En plus, je suis très heureuse de présenter Garçon chiffon avec Nicolas." 

Nicolas Maury, lui, porte ce film depuis de longues années. Il attendait la réouverture des salles avec impatience. "J'ai beaucoup accompagné mon film, parce que les spectateurs m'ont manqué", raconte-t-il. "Surtout pour un premier film, on a besoin de se confronter aux réactions." 

Une centaine de spectateurs

Pour le réalisateur, la réouverture des salles obscures, c'est aussi la reprise des échanges. "Les gens en ont eu sûrement marre de leur salon. Je trouve ça très beau de sortir de cette rencontre et sentir l'importance d'être dans le noir, d'être dans le silence, ensemble, pour regarder l'oeuvre de quelqu'un d'autre."

Être ensemble, mais en nombre limité. Seules 95 places étaient mises en vente pour cet événement, qui affichait complet. Depuis leur réouverture, les cinémas doivent respecter une jauge de 35%, jusqu'au 9 juin. Mercredi prochain, les salles pourront se remplir à 65% si la situation sanitaire le permet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess