Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinéma : en Mayenne, les patrons de salles obscures toujours dans l'attente

-
Par , France Bleu Mayenne

Il n'y a toujours pas de date de réouverture des cinémas. En un an, ils n'ont fonctionné que quelques semaines mais depuis le mois d'octobre, plus rien. Les patrons espèrent que le gouvernement leur donnera une date prochainement car une réouverture, cela se prépare.

Le cinéma de Château-Gontier
Le cinéma de Château-Gontier © Radio France

"C'est pas facile, il y a des hauts et des bas", Joëlle Hanot, la gérante du Palace à Château-Gontier-sur-Mayenne depuis 20 ans, tente de garder le sourire malgré la situation. Elle était l'invitée de la matinale ce vendredi. "Depuis le mois de novembre, ça devient compliqué car on n'a pas d'horizon. J'ai vraiment été au creux de la vague, au mois de décembre. On devait rouvrir le 15, on avait tout préparé, la programmation, il y avait plein de films, tout était prêt, la communication était faite, j'avais des scolaires matin et après midi jusqu'à fin janvier, il y avait aussi les arbres de Noël. Et puis finalement, on n'a pas ouvert."

Je ne vais pas trop dans mon cinéma, car pour moi c'est morbide-Joëlle Hanot, la gérante du Palace à Château-Gontier-sur-Mayenne

Des établissements vides depuis presque un an, des personnels au chômage technique et des patrons qui se demandent s'ils vont pouvoir garder leur cinéma vivant. Pour l'heure, ils touchent des aides de l'état, mais après? _"c'est un lieu qui est vide, qui est froid, même les plantes ne s'y plaisent plus, elles sont en train de faner_, mais j'y vais régulièrement avec mon équipe pour faire marcher les machines, histoire qu'elles ne tombent pas en panne quand les cinémas rouvriront."

Les cinémas pas essentiels?

Le monde de la culture ne comprend toujours pas pourquoi on prive les Français de film, de musique, de peinture, alors que les grandes surfaces sont ouvertes, les écoles aussi. Le cinéma, _"_Au niveau du protocole, c'est facile à appliquer, on rentre par l'entrée principale, on sort par la sortie de la salle, on a du gel à l'entrée, les salles sont ventilées avec de l'air neuf, c'est facile de nettoyer les poignées et les sanitaires entre deux séances, beaucoup plus facile à appliquer que dans les transports en commun ou les grandes surfaces."  

Le cinéma, c'est de la culture, c'est du divertissement, les gens en ont besoin-Joëlle Hanot

Ce vendredi soir, c'est la grande fête du cinéma, les César. Récompenser des films que personne n'a vu ou presque, c'est une première. Dans quelques semaines, on pourra peut être retourner dans les salles obscures, Joëlle Hanot trépigne d'impatience : "les gens en ont besoin, ça permet aux familles de venir ensemble, ça permet aux gens seuls de  sortir, faut penser à eux, il y en a beaucoup. C'est une ouverture d'esprit, une nourriture intellectuelle; comme les livres, c'est un lieu où on partage des émotions ensemble rien à voir avec la télé chacun chez soi." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess