Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ÉCOUTEZ - Le portrait confiné de Hervé Pierre, comédien doubien à la Comédie Française

Pendant le confinement, France Bleu prend des nouvelles des personnalités de notre région. Découvrez le "nouveau" quotidien d'Hervé Pierre, comédien à la Comédie Française. Écoutez.

Hervé Pierre
Hervé Pierre © Getty - Raphael GAILLARDE / Contributeur

Au casting notamment des films "J'accuse", "Les saveurs du Palais" ou encore "100% cachemire" de Valérie Lemercier, et comédien à la Comédie Française, c'est dans son Haut-Doubs natal, chez lui, aux Fins, à quelques kilomètres de Morteau, que sa vocation est née. Un souvenir que partage Hervé Pierre avec nous : "En 1963, c'était la première fois que je m'étais les pieds sur une scène de théâtre, à l'initiative de mes parents, de mon père qui mettait en scène "L'ange qu'on m'a donné", et c'est là où j'ai su que j'étais chez moi". 

Le Haut-Doubs me manque puisque c'est là où je suis, non seulement, né biologiquement  mais né artistiquement. C'est pour cela, qu'il me manque beaucoup. 

Aujourd'hui confiné à Paris, Hervé Pierre nous avoue, que d'une manière générale, pour les comédiens, cette période n'est pas simple à vivre.  Eux qui ont l'habitude, quotidiennement, de se retrouver pour les répétitions, pour jouer ensemble, et de partager des instants avec leur public. "Le fait d'être isolé, comme on l'est en ce moment, c'est très douloureux pour tout le monde".

C'est tellement antinomique avec notre métier. 

Malgré tout, Hervé Pierre reste optimiste : "Je ne vis pas ce moment comme quelque chose de difficile. Je pense que pour beaucoup de personnes, la situation doit être autrement plus difficile". Il nous confie vivre ce temps comme "un cadeau", qui lui permet de "lire des poètes, de relire certains textes, et de voir des spectacles". Un temps qu'il n'avait pas forcément avant le début de la crise sanitaire. 

Ce temps qui m'est imparti, où l'on m'oblige à me replier sur moi-même est en même temps, comme un cadeau pour moi. Un temps que je n'avais pas, que je n'avais rarement. 

Ce temps, c'est aussi l'occasion pour le comédien doubien de penser à "l'après". Pour lui, il est important de se projeter, et d'avoir des projets.  "L'énergie nous appartient, il faut que l'on arrive à penser le futur. Il faut penser demain, sur les projets de théâtre, sur les engagements au niveau des films du cinéma et des tournages... C'est indispensable d'être dans cette énergie-là"

Même à la Comédie Française, on risque, effectivement, d'être dans un long temps de reprise. Se remettre en route va demander des efforts considérables. 

Des projets, Hervé Pierre en avait plein avant le confinement. Devait sortir, notamment, au moment du Festival de Cannes, le film "Benedetta" dans lequel il joue aux côtés de Virginie Efira et Lambert Wilson. Il était également en train de tourner une série pour Netflix avec Omar Sy. Des projets, pour le moment, en suspens. 

Y'a comme ça, une brutalité dans ce moment qui est extrêmement difficile. Mais, j'espère que les jours qui vont venir, on aura la possibilité de construire, en tout cas, une réflexion commune et solidaire. 

Le confinement de Hervé PIerre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu