Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

En Mayenne : l'abbaye de Clairmont est le décor d'un film

Par

Des jeunes cinéastes ont investi l'abbaye de Clairmont, au Genest-Saint-Isle, pour y tourner leur film "Champs de haine". Une petite histoire qui raconte la grande, celle de la Seconde Guerre mondiale dans un décor réaliste.

Les caméras prônent dans le décor de la ferme de l'abbaye de Clairmont. Les caméras prônent dans le décor de la ferme de l'abbaye de Clairmont.
Les caméras prônent dans le décor de la ferme de l'abbaye de Clairmont. © Radio France - Selma Riche

Depuis une semaine, les caméras et les perches ont envahi l'abbaye de Clairmont, sur la commune du Genest-Saint-Isle. Ce ne sont pas les chaînes de télévision nationales mais le tournage d'un film, réalisé par des jeunes Rennais de l'association 7e Service. Un moyen-métrage intitulé "Champs de haine", qui raconte la vie à la ferme pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Publicité
Logo France Bleu

"Clairmont ou rien"

"Ici, on se sent comme un peu imprégné de l'endroit, c'est vraiment très beau", témoigne Emma, l'actrice principale qui incarne Nicole, une paysanne qui recueille des Juifs. Gwenaël Fretellière a choisi le lieu. Ce Lavallois est le producteur du film et pour lui, c'était "Clairmont ou rien. L'abbaye a la chance d'être très bien conservée. Il y a tant de choses qui n'ont pas bougé depuis le temps et qui sont entretenues."

Le lieu colle, selon lui, à l'atmosphère noire et dramatique du film. "Le décor et l'ambiance sonore que tu peux trouver ici à Clairmont apportent quelque chose au film, un certain charme et c'est pour ça qu'on l'a choisi."

Réaliste

Gabin Grislain, le réalisateur, a également choisi de tourner dans ce lieu pour être le plus proche de la réalité, le film s'inspirant de la vie de sa grand-mère. "Dès qu'on est rentré dans les lieux, on a tout de suite vu son potentiel. C'est vraiment, à quelques détails près, l'environnement dans lequel ma grand-mère a grandit quand elle était enfant.

Le tournage prend fin ce dimanche 25 juillet. Le film sera diffusé dans les cinémas associatifs. Mais d'abord, l'avant-première aura lieu à Chailland, pour remercier les habitants d'avoir accueilli une grande partie du tournage la semaine dernière. 

Publicité
Logo France Bleu