Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La nouvelle éco : un réalisateur vauclusien produit son propre film de science-fiction

Par

Cinéphile amateur, le Vauclusien Michel Rousseau a réalisé son premier film d'animation, dénommé "Vortex, l'aube de la souveraineté". Avec un budget limité et l'aide de sa famille, il a réussi un travail impressionnant de réalisme. Il souhaite que son projet incarne le renouvellement du cinéma.

Michel Rousseau a réalisé lui-même l'ensemble des effets spéciaux de son oeuvre, "Vortex, l'aube de la souveraineté" Michel Rousseau a réalisé lui-même l'ensemble des effets spéciaux de son oeuvre, "Vortex, l'aube de la souveraineté"
Michel Rousseau a réalisé lui-même l'ensemble des effets spéciaux de son oeuvre, "Vortex, l'aube de la souveraineté"

C'est l'œuvre de sa vie. Quand il parle de son film, Michel Rousseau a de l'émotion dans la voix. Il s'est lancé le pari fou de réaliser lui-même son propre film de science-fiction. En mai dernier, il a relevé le défi avec la mise en ligne de "Vortex, l'aube de la souveraineté". Avec cette production, le réalisateur vauclusien veut montrer qu'il est possible de faire du cinéma autrement.

Publicité
Logo France Bleu

Pour parvenir à réaliser son tout premier film d’animation, Michel Rousseau a passé énormément de temps dans son studio fait maison à Modène (Vaucluse). "C'est vraiment un travail colossal. Ça m'a pris quatre ans, soit 6 000 heures de travail. J'ai tout réalisé de A à Z : scénario, effets spéciaux, musique, costumes, doublage des personnages, réalisation des personnages en 3D, etc", confie-t-il.

Alors que la production des films de science-fiction se compte généralement en millions d'euros, le Vauclusien a dû faire beaucoup avec peu. "J'ai investi autour de 10 000 euros. Normalement, pour réaliser un film de science-fiction, il faut autour de 400 à 500 personnes. Il a fallu ruser sans arrêt chaque jour. Pour certaines choses, je pensais que c'était impossible à faire, mais j'ai trouvé des solutions", se félicite celui qui est aussi comédien voix off. 

"À l'heure où on ne parle que de budget, de rentabilité, c'est à nous les réalisateurs indépendants de sortir des sentiers battus."

Sa principale fierté est d'avoir réussi à produire une œuvre unique en son genre. "Mon but, c'était aussi bien sur le fond que sur la forme de proposer quelque chose qui n'existe pas ailleurs : un film qui parle de spiritualité, de libre-arbitre". Un travail qu'il entend poursuivre. "Il faut que nous allions conquérir de nouveaux territoires sur la conscience et aborder des questions philosophiques sur notre existence", affirme le Modénois.

Tous les acteurs sont des membres de sa famille et les scènes ont a été tournées proche de son domicile, symbole, pour lui, du renouvellement du cinéma. "À l'heure où on ne parle que de budget, de rentabilité, c'est à nous les réalisateurs indépendants de sortir des sentiers battus et tracer une nouvelle voie", alerte-t-il.

Le film a déjà été téléchargé par plus d'une centaine de personnes et sera prochainement disponible sur la plateforme de films indépendants d’Amazon. Pour les amoureux de science-fiction, il est déjà sur Vimeo .

Vortex l'aube de la souveraineté, le film de science-fiction de Michel Rousseau,

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu