Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Simone Signoret : face à l'infidélité, assumer pour mieux se réinventer

-
Par , , France Bleu

Simone Signoret est la première femme française à recevoir un Oscar. Pourtant, tout n'a pas été rose dans sa carrière. On fait le point sur cette trahison qui a tout fait basculer.

Dans Minute Papillon !, Sidonie Bonnec s'attarde sur l'histoire de la comédienne Simone Signoret. Véritable star internationale dans le cinéma des années 1950, sa vie est chamboulée quand elle découvre l'infidélité de son mari, Yves Montand. Florence Monteil, journaliste pour le magazine Notre Temps, nous raconte comment elle a surmonté cette épreuve.

Un changement radical

Le 4 avril 1960, Simone Signoret apparaît somptueuse lorsqu'elle reçoit l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Les Chemins de la haute ville. Quelques années plus tard, elle tourne avec Jean Gabin le film Le Chat. On est en 1969 et Simone Signoret est méconnaissable.

Dans le film, elle incarne une femme de 70 ans. L'actrice n'en a que 50 mais elle est crédible dans le rôle. "Elle a pris beaucoup de poids, elle est abîmée physiquement car elle a noyé des souffrances intimes dans l'alcool" résume Florence Monteil

Vers une seconde carrière

Simone Signoret fait le choix d'assumer son physique. Elle l'utilise pour le rôle et les mots durs de Jean Gabin dans le film résonnent avec la réalité. Ils pourraient s'adresser tant au personnage qu'à la comédienne. 

Sa carrière connaît alors un deuxième élan. Elle tourne dans La veuve Couderc ou La grande brûlée. Simone Signoret incarne des personnages âpres, au caractère bien tranché. 

Dans le film La vie devant soi, Simone Signoret est poignante. Elle reçoit d'ailleurs un César de la meilleure actrice pour ce rôle en 1978. Mais sa santé commence à se dégrader fortement. L'alcool et le tabac ont affaibli la comédienne. Elle décède en septembre 1985, elle est alors âgée de 64 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess