Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cinéma
Dossier : Festival du Film de Sarlat 2019

Une soirée d’ouverture très féminine au Festival du Film de Sarlat

-
Par , France Bleu Périgord

Un double hommage à 2 grandes femmes du cinéma et la signature de la charte pour la parité et la diversité ont porté cette cérémonie d'ouverture du Festival du Film de Sarlat entre émotion et féminité.

La cérémonie d'ouverture du Festival du Film de Sarlat
La cérémonie d'ouverture du Festival du Film de Sarlat © Radio France - FF

Sarlat-la-Canéda, France

Ce mardi soir se déroulait l'ouverture de l'édition 2019 du Festival du Film de Sarlat, une cérémonie très féminine avec un double hommage et un message d'espoir.

Un double hommage

C'est avec le souvenir de Joëlle Bellon, la créatrice du Festival, disparue en octobre qu'a débuté cette soirée. Photos et vidéos de cette femme qui a présidé le festival durant 18 ans, applaudissements nourris des festivaliers et hommage tout en émotion du maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti.
Puis en musique un second hommage, cette fois-ci pour la réalisatrice Agnès Varda, décédée en début d’année, avec l'interprétation piano voix de la musique de son film "Cléo de 5 à 7" par Ourian et Charisté Monseigny.  Ce festival du film réunissant de nombreux lycéens propose pour cette édition 2019 une rétrospective des films de cette cinéaste dont "Cléo de 5 à 7", long-métrage retenu pour le bac 2020.

Signature de la charte pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma

Durant cette cérémonie s'est déroulée la signature de la charte pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma en présence de Julie Gayet et Marion Tharaud du collectif 50/50 2020.
Lors du Festival de Cannes 2018, 82 femmes issues du milieu du cinéma, emmenées par Agnès Varda, appelaient à la parité et à l'égalité salariale tout en protestant contre le manque de films réalisés par des femmes. Le collectif 50/50 à l’initiative de cette démarche a proposé des mesures incitatives aux pouvoirs publics et différents acteurs du cinéma.
Le Festival du Film de Sarlat est ainsi le 111ème signataire de cette charte.

"Proxima" en avant-première

Pour clore cette cérémonie et surtout la première soirée de ce festival, c'est une autre femme qui était à l'honneur en l’occurrence la réalisatrice Alice WInocour avec la projection de son film "Promima" dont le rôle principale est tenu par Eva Green. Elle y interprète Sarah, une astronaute française, qui s'entraîne au Centre spatial de Cologne, unique femme au milieu des astronautes européens. Elle vit seule avec sa fille de sept ans, Stella Sarah est choisie pour partir à bord d'une mission spatiale d'un an, baptisée Proxima, sa vie et celle de sa fille en sont bouleversées.

Le film "Proxima" projeté en ouverture du Festival du Film de Sarlat - Radio France
Le film "Proxima" projeté en ouverture du Festival du Film de Sarlat © Radio France - Frédéric Fleurot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu