Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Livres

"Bonne Nouvelle", le livre qui raconte l'histoire de la prison de Rouen

Jean-Pierre Machain, surveillant à la prison de Rouen, a écrit un livre qui retrace l'histoire de la maison d'arrêt depuis son ouverture à la fin du XIXe siècle.

"Bonne-Nouvelle, histoire de la prison de Rouen", a été écrit par Jean-Pierre Machain, un surveillant de la maison d'arrêt.
"Bonne-Nouvelle, histoire de la prison de Rouen", a été écrit par Jean-Pierre Machain, un surveillant de la maison d'arrêt. © Radio France - Thomas Schonheere

Rouen, France

C'est le premier livre qui retrace l'intégralité de l'histoire de la prison "Bonne-Nouvelle", la maison d'arrêt de Rouen, depuis son ouverture en 1860. Et c'est un surveillant de la prison qui l'a écrit, Jean-Pierre Machain, qui a travaillé à partir d'archives départementales, de coupures de presse et d'entretiens avec des historiens.

Le "cannibale de Rouen"

On y apprend, notamment, que c'est à "Bonne-Nouvelle" qu'a été inventée la douche carcérale, après la guerre de 1870. L'argument est alors le suivant : si les prisonniers sont propres et en bonne santé, ils pourront travailler plus longtemps. "C'est aussi pour faire une économie conséquente, explique Jean-Pierre Machain. Les bains douches et l'eau coûtent cher et donc huit cabines vont être installées dans les sous-sol."

Le livre parle inévitablement des détenus célèbres qui sont passés par la prison : l'abbé Boulan, "l'escroc sataniste", Christophe Rocancourt ou encore Nicolas Cocaign, "le cannibale de Rouen". En janvier 2007, celui-ci tue son codétenu et lui prélève un morceau de poumon pour le manger.

Le livre raconte également la mort de Francis Caron en 1992, un surveillant tué par un détenu. "J'ai encore quelques collègues qui étaient présents ce jour-là, on y pense forcément", raconte Jean-Pierre Machain.

"Bonne-Nouvelle, histoire de la prison de Rouen", a été publié aux éditions l'Echo des vagues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu