Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Dans ma bibliothèque : "Ours" de Philippe Morvan chez Calmann-Levy.

-
Par , France Bleu Gascogne

Pour apaiser sa soif de vengeance après la mort de son père et de son frère, Gabriel Morange part se battre en Algérie, puis au Vietnam.

Ours de Philippe Morvan chez Calmann-Levy.
Ours de Philippe Morvan chez Calmann-Levy. © Radio France - Nathalie Benoy.

Le rythme de ce livre est très enlevé. Les chapitres, très courts, font rarement plus de 4 pages.

En Algérie puis au Vietnam, Gabriel vit des situations atroces. Parfois au-delà du supportable. J'avoue qu'il m'est arrivé d'éteindre mon cerveau pour ne pas imaginer ce que les mots décrivent. L'auteur pourtant, ne s'y attarde pas. Ce sont des faits. Mais sans le filtre de l'émotion, ces horreurs sont encore plus abjectes.
Les différents lieutenants et caporaux qui jalonnent le parcours du soldat Morange, sont des êtres infâmes. On souhaite qu'ils y laissent leur peau. Dans d'atroces souffrances.
L'histoire de ce récit a été inspirée à Philippe Morvan par les pérégrinations de l'un de ses aïeux. 

Après les horreurs de la guerre Gabriel Morange part comme missionnaire en Amérique au temps de Géronimo. Ce temps où les derniers indiens encore libres fuyaient devant l'envahisseur. Ou affrontaient ces satinées tuniques bleues. Et encore des bains de sang. Et encore des hommes qui ne voient pas l'humain chez ses semblables. Le peau rouge n'a pas d'âme, c'est bien connu. Mais Gabriel est un homme en colère. Comment faire autrement quand on a vu, et vécu, des situations aussi sordides que des tortures, des viols, des abattages de femmes et d'enfants ? Comment ne pas sombrer dans la folie ?

Ce livre est un véritable roman d'aventures, ce n'est pas de la publicité mensongère.
Ce qui est évident, c'est que Philippe Morvan s'est documenté avec rigueur sur les guerres coloniales et les tribus indiennes. Voire sur le petit et grand séminaire. 

Mais outre le roman d'aventures, c'est aussi une roman sur l'amour. L'amour de son prochain, d'une femme et d'un enfant.

En général, je désigne un bon roman si le ou les héros reste avec moi longtemps après la dernière phrase. Et c'est le cas. Et ça le sera encore pour un bon moment. J'en suis sûre.

Ours de Philippe Morvan chez Calmann Levy 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess