Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Petit Nicolas sort en normand dans les librairies

Le Petit Nicolas, le célèbre écolier créé en 1959 par Goscinny et Sempé, sort en langue normande ce jeudi dans les librairies. Il s'agit de la dix-neuvième version en langue régionale. Quatre Manchois ont travaillé à sa traduction pour une version de "t'cheu nous" !

Le P'tit Colas en normaund est la 19e version du célèbre écolier en langues régionales
Le P'tit Colas en normaund est la 19e version du célèbre écolier en langues régionales - ©2020 IMAV éditions / Goscinny - Sempé

C'est l'un des incontournables de la littérature jeunesse : Le Petit Nicolas ! Le célèbre écolier a été créé en 1959 par René Goscinny et le dessinateur Jean-Jacques Sempé. Après le corse, le breton ou encore le picard, l'ouvrage continue son tour de France puisqu'il a été traduit en... normand ! C'est la 19e version en langue régionale. Le P'tit Colas, la version bilingue du livre, sort ce jeudi dans les librairies.

"Ché un p'tit gâs qui prêchait comme nous à 5-6 ans". Ancien professeur des écoles à Bricquebec, Joël Hallet est l'un des quatre traducteurs manchois de cette version normande du Petit Nicolas, avec ses collègues Alain Bavay, Guy Pichon et Jean-Pierre Montreuil. C'est d'ailleurs ce dernier qui a eu l'idée du projet en découvrant une version picarde du Petit Nicolas.

Normand du Cotentin

"_On retrouve un peu son enfance_, et puis c'est aussi pour la défense du normand", explique Joël, qui traduit des ouvrages en normand depuis une vingtaine d'années. Quand on a commencé, on en a bavé ! Comme pour Les Travailleurs de la mer de Victor Hugo. Mais là, ça s'est fait relativement facilement". 

ça a été beaucoup d'amusement, de plaisir et d'intérêt - Jean-Pierre Montreuil

Un travail de plusieurs mois sur des épisodes de La Rentrée du Petit Nicolas : avec sa bande de copains de classe, à la piscine, etc. "On s'est bien amusé. C'était très plaisant. Le Petit Nicolas s'exprime en normand du Cotentin, pas de Haute-Normandie, avec des expressions tout à fait normandes", souligne Alain Bavay, l'un des auteurs du Dictionnaire français-normand. Par exemple, "Fi d'Toto" ("C'est chouette"), ou encore "se burgui" ("se battre"). "Il a son vocabulaire. _Il abuse de certains mots d'enfant_, dont certains sont un peu passés de mode. Il dit souvent "terrible !", donc on a traduit par "Du diablle ! " ("Du Diable !")", ajoute Jean-Pierre Montreuil, ancien professeur de linguistique romane à l'université d'Austin au Texas. 

Une langue "sérieusement en danger"

Et le projet pourrait ne pas se limiter à un livre. "On va voir si Flammarion nous laisse mettre la version audio sur un site, comme on le fait avec nos autres publications. ça pourrait intéresser certaines personnes", note Jean-Pierre Montreuil. 

Considéré comme langue "sérieusement en danger" par l'Unesco, le normand fait partie des 75 langues de France recensées en 1999. Une liste régie par un organisme dépendant du ministère de la Culture. Difficile de dire combien de locuteurs continuent de parler cette langue, mais 20 à 30.000 personnes connaîtraient des expressions ou seraient capables de parler normand. 

300.000 titres du Petit Nicolas sont vendus chaque année en France. Une nouvelle série animée doit être diffusée sur M6 dès 2021. 

Le P'tit Colas en normaund, chez IMAV éditions, 160 pages, 15 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess