Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Matthieu Tordeur raconte Le Continent blanc

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Dans un livre qui paraît en ce début novembre le rouennais Matthieu Tordeur raconte son expédition seul et à ski fin 2018 vers le pôle sud. ll évoque longuement les coulisses de son aventure et son amour pour l'Antarctique.

Matthieu Tordeur
Matthieu Tordeur © Radio France

51 jours seul en Antarctique. Dès son avant-propos Matthieu Tordeur rouennais de 29 ans répond à la question que tout le monde peut se poser_: "à quoi bon finalement aller au Pôle Sud à skis ? J'éprouve une certaine urgence de vivre. Je suis plus animé par la peur du regret que par la peur de l'échec. Ma plus grande crainte serait de ne pas vivre la vie que je veux mener."  _Fin 2018 il s'élance donc dans ce défi en solitaire. Avant lui Jean-Louis Etienne parrain de son expédition avait rejoint le Pôle Sud mais avec une équipe et des traîneaux tirés par des chiens. Ce qui n'est plus possible.

"L'idée était vraiment un temps d'isolement avec moi-même , à la manière des premiers explorateurs précisait ce vendredi matin Matthieu Tordeur sur France Bleu Normandie. "C'est un continent qui n'appartient à personne et en même temps à tout le monde car l'Antarctique est protégé par un traité". Après 51 jours seul à ski le jeune explorateur atteint le pôle Sud: "Un mélange de joie et de fierté m'envahit. Je m'agenouille comme devant une divinité. Je suis sur un nuage".

Le Continent blanc, 51 jours seul en Antarctique, est paru aux éditions Robert Laffont.

Ecoutez ici l'interview de Matthieu Tordeur

  • Livres
Choix de la station

À venir dansDanssecondess