Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Quelqu'un capable d'écrire 5 livres par an pendant 50ans !" Luc Savoyat à propos de Frédérique Dard

-
Par , France Bleu Isère

À l'occasion des 100 ans de la naissance de l'auteur Frédérique Dard, Luc Savoyat le conservateur du musée de Saint Chef consacré au papa de San Antonio, revient sur la vie et l'œuvre de l'auteur nord-isérois.

Le musée de St Chef est consacré à la vie et l'œuvre de Frédéric Dard
Le musée de St Chef est consacré à la vie et l'œuvre de Frédéric Dard © Maxppp - Maxime Jegat

France Bleu Isère : Bonjour Luc Savoyat. Frédéric Dard, le papa de San Antonio, est né à Bourgoin-Jallieu il est enterré à Saint Chef. Une commune qui d'ailleurs salue ce héros depuis déjà quelques semaines. 

Luc Savoyat : "Oui, on a déjà fêté les 100 ans de Frédéric Dard et les 20 ans de sa mort avec un salon du polar, des visites, des photos dans le village, on a essayé d'animer Saint-Chef avec Frédéric Dard."

France Bleu Isère : San Antonio, s'est vendu à plus de 250 millions d'exemplaires. On en fait plus des succès comme ça de nos jours.

Luc Savoyat : "On cherche quelqu'un capable d'écrire 5 livres par an pendant 50 ans !"

France Bleu Isère : vous sortez ces jours-ci San-Antonio au pays de Frédéric Dard entre Grenoble et Lyon, qu'est-ce qui reste encore à écrire et à raconter ? 

Luc Savoyat : "J'ai tenu à montrer qui étaient les grands-parents de Frédéric Dard. On parle beaucoup de sa grand mère paternelle qui adorait lire, qui était insomniaque, qui le réveillait la nuit pour lui lire Balzac, Dostoïevski, etc. Et, je me suis dit c'est bien, il y a la grand mère paternelle, mais aussi tout le côté maternel, avec le côté paysan avec la campagne environnante. J'ai cherché qui était cette famille Cadet, qui avait une auberge boulangerie à Bourgoin-Jallieu. Et comme Joséphine, la mère de Frédéric Dard, a rencontré Francisque Dard à Bourgoin-Jallieu puisque le père qui venait de Lyon, travaillait aux usines Diederichs. Donc c'est toute cette histoire que j'ai essayé de chercher."

France Bleu Isère : qu'est-ce qui reste aujourd'hui de lui, quelle emprunte dans la littérature française ? On dit souvent que ce n'est pas de la grande littérature, c'est du roman de gare. C'est un peu péjoratif, mais quand même, il reste quelque chose ?

Luc Savoyat : "Ecoutez il a fallu attendre 2010, et un colloque à la Sorbonne pour que les universitaires nous montrent toute la richesse de ce personnage. On connaissait déjà en tant qu'homme Frédéric Dard qu'on côtoyait, il était très bon, très généreux et qu'il n'avait pas oublié d'où il venait et comme il en avait bavé pour gagner un peu d'argent. Et puis San Antonio l'a dépassé, lui a permis de devenir millionnaire et il en a fait profiter beaucoup de beaucoup de gens. Par contre, les universitaires, au niveau de la grammaire, au niveau de la syntaxe, au niveau de la création des mots, le rapport avec Rabelais a été très éclairant pour nous. Et depuis, il y a des tas de gens qui se reconnaissent en Frédéric Dard, soit du côté humour, soit du côté regard sur la société, mais jamais malveillant.

France Bleu Isère : c'est un peu cru, des fois quand même. Dans le style, dans les personnages, il y a un côté un peu macho. Est ce que ça passerait encore aujourd'hui ?

Luc Savoyat : "Oui, c'est le regard de la société des années 50 à 2000 qui est intéressant. Ce n'est pas le regard de Frédéric Dard, c'est le regard de la société sur, et aujourd'hui on évolue un peu."

France Bleu Isère :  aujourd'hui, vous serez à Sète. C'est ça ?

Luc Savoyat : "Oui on fait le rapport Brassens - Frédéric Dard et on se rend compte qu'ils sont assez proches. Ils sont nés tous les deux il y a 100 ans, et ils sont proches au niveau liberté, de se foutre du qu'en-dira-t-on

Choix de la station

À venir dansDanssecondess