Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Musique

Alexis Labarrière se prépare pour les championnats du monde d'accordéon

-
Par , France Bleu Nord

A 27 ans, le musicien a déjà plus de 20 ans d'instrument derrière lui, et il vit de sa passion depuis plus de 10 ans. Cet été, il représentera la France aux mondiaux à Pékin.

Alexis Labarrière compte s’entraîner 5 à 6 heures par jour jusqu'aux mondiaux
Alexis Labarrière compte s’entraîner 5 à 6 heures par jour jusqu'aux mondiaux © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Assevent, France

Alexis Labarrière est tombé amoureux de l'accordéon tout gamin, à 6 ans lors d'une fête de village, il entend un morceau, et dit à son père "c'est ça que je veux faire". Son père l'inscrit à l'école de musique de Louvroil, au début il loue l'instrument et très vite il l'achète car les profs d'Alexis assurent qu'il est doué, "une vraie éponge" se souvient le musicien.

Et depuis Alexis n'a jamais lâché ses bretelles, depuis 10 ans il vit de sa passion en solo ou avec son orchestre, dans les bals et croisières pour faire la plupart du temps danser les seniors sur des airs de musette, mais le musicien est ouvert à tous les styles, il a d'ailleurs 4 accordéons pour s'adapter aux différents styles de musique, et il prépare par exemple un album de jazz.  

Déjà champion de France et d'Europe

Et le jeune homme a très multiplié les prix, champion de France à 16 ans, d'Europe à 17 ans, 8° au championnat du monde junior à 19 ans, et en novembre double champion de France ce qui lui a donc permis de se qualifier pour les mondiaux en Chine dans les catégories musette et variété. 

Au programme 2 épreuves, un morceau libre, et un autre imposé où le jury va évaluer la rapidité d'exécution, la sensibilité, la dextérité, ou encore l'originalité. Et la partie s'annonce compliquée, car on ne le sait pas forcément mais les Chinois sont férus d'accordéon, et lorsqu'il s'était classé 8° les 7° premiers étaient chinois, "le gagnant arrivait même à jouer avec l'accordéon à l'envers", se rappelle Alexis.

5 à 6 heures de répétition par jour

Alors pour tenter de détrôner les Chinois, Alexis va tenter de s'imposer 5 à 6 heures de répétition par jour en plus de ses concerts, très nombreux puisqu'il assure 150 dates par an. Même s'il ne termine pas sur le podium, il est déjà très content de pouvoir représenter la France, d'améliorer sa technique et de participer à une compétition mondiale. Un bon moyen de se créer un réseau et pourquoi pas d'envisager des concerts à l'étranger. En attendant, il vient de sortir son 4° album, et il animera le concert du Nouvel an de Maubeuge.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu