Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Bréal-sous-Montfort : Roi Arthur, un festival responsable et écolo

-
Par , France Bleu Armorique

Le festival du Roi Arthur ouvre ses portes ce vendredi 23 août pour une 10e édition à Bréal-sous-Montfort (Ille-et-Vilaine). Rendez-vous incontournable de la fin d'été en Bretagne, l'événement, qui attend 45.000 spectateurs, se veut éco-responsable pendant toute la durée du festival.

Le festival du Roi Arthur ouvre ses portes vendredi 23 août
Le festival du Roi Arthur ouvre ses portes vendredi 23 août © Radio France - Maxime Bossonney

Bréal-sous-Montfort, France

On ne sait pas si le mythique Roi Arthur avait une conscience écologique, ce qui est certain c'est que le festival de musique qui porte son nom affiche fièrement sont étiquette éco-responsable. Ce vendredi 23 août marque l'ouverture de la 10e édition du festival qui prend place chaque année dans un champ de la commune de Bréal-sous-Montfort aux portes de Rennes. 45.000 spectateurs sont attendus cette année, et les organisateurs seront très vigilants quant à l'état de propreté du site. Du campings, aux toilettes, en passant par les bars et les backstages, les organisateurs ont mis en place une véritable machine écologique bien huilée. Présentation.

Le respect des terres

Cette ambition écologique passe d'abord par un bon entretien du terrain sur lequel le site est installé. "Ce sont des terres prêtées par les agriculteurs du coin" explique Nadège Couroussé, vice-présidente du festival. "Ça a toujours été un enjeu majeur de rendre les terres dans le même état, pour que les animaux et les hommes puissent continuer toute l'année à y vivre". Et cela passe par des petites initiatives, comme tapisser certains accès de copeaux de bois, pour éviter de marcher directement sur la terre cultivable.

Les terres agricoles sont restituée dans le même état - Radio France
Les terres agricoles sont restituée dans le même état © Radio France - Maxime Bossonney

Toilettes sèches et urinoirs pour femmes

Les toilettes sèches sont devenu un incontournable dans les festivals. Pratiques et écologiques, celle du festival du Roi Arthur sont d'ailleurs réputées pour être très propres. "Elles sont construites par nos bénévoles avec du matériel récupéré et revalorisé, comme des vielles toiles de tentes oubliées sur le camping l'année précédente". Ce sont d'ailleurs de vieilles planches de bois qui servent de cuvettes.

Les toilettes sèches sont construites par les bénévoles avec du matériel récupéré et revalorisé - Radio France
Les toilettes sèches sont construites par les bénévoles avec du matériel récupéré et revalorisé © Radio France - Maxime Bossonney

L'une des grosses nouveautés cette année, ce sont les urinoirs pour femme. C'est le premier festival à proposé cette innovation, le "Lapee", récompensé en 2019 par le concours Lépine. Plus égalitaire, mais aussi plus hygiénique, les femmes sont désormais au même niveau que les hommes avec ces urinoirs en forme d'hélice totalement recyclable, reliés par un système d'évacuation autonome.

Il n'y a pas que les hommes qui ont le privilège de se soulager où ils veulent - Radio France
Il n'y a pas que les hommes qui ont le privilège de se soulager où ils veulent © Radio France - Maxime Bossonney

Des poubelles et des jeux

Chaque matin, plus de 80 bénévoles vont ratisser le site de long en large afin de ramasser les déchets. De nombreuses poubelles seront disséminés un peu partout autour des scènes et du camping. Mais les festivaliers aussi seront mis à contribution, avec un petit jeu ludique et écologique. Pour tout verre rempli de mégots trouvés par terre, les spectateurs auront le droit à une pinte offerte. "C'est aussi un moyen de responsabiliser le public. Ils doivent nous aider à rendre le site plus propre".

Les poubelles sont positionnées partout sur le site - Radio France
Les poubelles sont positionnées partout sur le site © Radio France - Maxime Bossonney

Trier les déchets

75% des déchets sont triés et revalorisés... sur place ! En effet depuis 2011 les bénévoles ont construit eux-mêmes un centre de tri maison. Tous les sacs-poubelles sont éventrés et les cartons et plastiques sont séparés. La vaisselle n'est pas en plastique, le verre banni, et tous les flyers et affiches sont en papiers recyclés.

Un centre de tri sur place, construit par les bénévoles - Radio France
Un centre de tri sur place, construit par les bénévoles © Radio France - Maxime Bossonney

Comme quoi, profiter de concerts, tout en préservant la planète, c'est possible.

Choix de la station

France Bleu