Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Carhaix en effervescence pour les Vieilles Charrues

C'est parti pour quatre jours, et surtout quatre nuits, de fête à Carhaix ! Les 28èmes Vieilles Charrues commencent ce jeudi soir. Plus de 280 000 spectateurs sont attendus jusqu'à dimanche.

La terrasse d'Yvan est cinq fois plus grande pendant le festival.
La terrasse d'Yvan est cinq fois plus grande pendant le festival. © Radio France - Léo Rozé

Carhaix-Plouguer, France

Le camping du festival doit ouvrir ses portes ce jeudi matin. Mais dans Carhaix, c'est déjà l'effervescence. On croise les premiers festivaliers dans le centre-ville. 

Georges, qui vient tous les ans, suit un programme d'entrainement rigoureux... "C'est un petit peu une épreuve sportive donc on s'est déjà préparés. Les tournées de rosé ont été bien suffisantes [rires]. Voilà, on est prêts !"

Des terrasses XXL dans le quartier de la gare

Le quartier de la gare est méconnaissable : des dizaines de mètres de bar extérieur sont installés. La terrasse de la pizzeria d'Yvan est cinq fois plus grande que d'habitude. 

"On passe trois fûts de bière dans une semaine normale. Là, certains commerces en font 80 voire 100 fûts en quatre jours, raconte Yvan. C'est plus du tout le même litrage, donc faut prévoir du stock et surtout de quoi stocker."

Les jardins près de Kerampuilh pris d'assaut

Et après avoir bu un coup, il faut trouver le site du festival. Arnaud accroche les derniers panneaux signalétiques d'une très longue série. "Je crois que je ne peux pas les compter... Ça fait déjà une semaine que j'en pose ! Et puis, on est une équipe de huit à dix personnes à faire ça."

Sur le chemin de Kerampuilh, on voit des tentes plantées dans certains jardins. Robert attend une quinzaine de personnes. Et il installe des toilettes sèches. "Autrement y'a trop de monde dans la maison. Une année, mes toilettes ont été bouchées. Alors les toilettes sèches, ça marche bien. Je les fais avec une chaise Montauban, récupérée dans une maison de retraite" dit-il avec le sourire.

D'autres festivaliers optent pour l'option plus confort d'un Airbnb, plutôt que la tente dans le jardin, ou au camping du festival.

Choix de la station

France Bleu