Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Concert : le live de l'Avant Scène 2021 sur France Bleu Breizh Izel ce vendredi 23 avril de 17h à 18h

-
Par , France Bleu Breizh Izel

France Bleu Breizh Izel diffuse ce vendredi le live de l'Avant-Scène enregistré à l'Espace Avel Vor à Plougastel-Daoulas le 11 mars dernier. Au programme, 4 groupes : La Fille de la Pluie, Grand Palladium, Horla et Steven Prigent

 L'Avant Scène - Espace Avel Vor à Plougastel Daoulas
L'Avant Scène - Espace Avel Vor à Plougastel Daoulas

L’AVANT-SCENE
L’Avant-Scène est une émission radiophonique et télévisuelle musicale organisée par la Ville de Plougastel en partenariat avec Tébéo, France Bleu Breizh Izel, le Télégramme et la SACEM dans le but d’assurer la promotion des groupes de musiques accueillis en résidence tout au long de l’année à l’Espace Avel Vor. Au programme de cette émission enregistrée sans public, 4 groupes qui présentent chacun un set musical de 20 minutes suivi d’interviews réalisés par Michel Pagès de France Bleu Breizh Izel et Tébéo.

A écouter ce vendredi 23 avril sur France Bleu Breizh Izel dans l'Happy Hour entre 17h08 et 18h00, une émission animée par Michel Pagès

La Fille de la Pluie Poète et photographe, originaire de l’île d’Ouessant, Aurélie Prouff commence à bâtir l’univers  intimiste et sensible de la Fille de la Pluie, en 2014, en créant sa propre maison d’édition, qu’elle baptise "Les Filles de la pluie".  Elle publie alors deux livres d’art, de photos et de poésies mêlées, écoulés à plus de 4000 exemplaires : Où vivent les Filles de la Pluie (2014) et De l’eau, du vent, de la lumière et parfois des gens au milieu (2016). Ayant suivi, enfant, puis adolescente, une formation musicale classique au piano, elle découvre ensuite la guitare. Cet instrument nomade et léger la séduit : la voilà libre de joindre ses textes poétiques à quelques accords simples, où qu’elle se trouve.  En 2019, les choses s’accélèrent, Aurélie rencontre Cyril Bizec, guitariste. François Guichoux et sa batterie les rejoignent, accompagnés de Bertrand Crispils, contrebassiste et d’Eric Civel, bassiste et pianiste.   Le répertoire se peaufine et une première maquette est créée et arrangée par John Trap. La MJC de Morlaix inscrit La Fille de la Pluie dans son programme d’accompagnement à la création et les répétitions en groupe commencent. Le premier concert a lieu en octobre 2019. La machine est lancée et les dates s’enchainent.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Grand Palladium C’est dans les arrière-cuisines que naissent les orfèvres. C’est dans la tiédeur de certaines nuits que surgissent les rencontres. Toutes les rencontres, les plus belles, les plus incertaines aussi. Quand la nuit s’invite dans l’arrière cuisine, il n’en sort souvent qu’un café avalé hâtivement, et un au revoir turbo aux aurores aperçues. Parfois, sur le rebord de l’évier ou sur le mange-debout à peine débarrassé des souvenirs du soir, le hasard vient recouvrir d’un drap d’or et de promesses les premiers moments de l’idylle. Et s’il ne se permet pas d’offrir l’éternité, il encourage au moins l’aventure à durer au-delà de l’instant. Cette vérité vaut pour les amants qui ne se sépareront pas, pour des amis qui ne se quitteront plus, pour des artistes qui envisageront davantage. Cette vérité vaut pour Grand Palladium, Kevin Moal et Vincent Dauvergne. Le premier album de Grand Palladium est tout simplement plein d’amour : riche, positif, léger et profond à la fois, déterminé, poétique, parfois désabusé, et surtout profondément optimiste et généreux. Un album fait avec cœur et passion, et ça s’entend de la première à la dernière seconde.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Horla

Pauline Willerval : Chant, Gadulka, Violoncelle
Jack Titley : Chant, Banjo
L’une a plongé violoncelle au dos dans les musiques populaires des Balkans et du Moyen Orient. Elle est une des rares françaises à jouer de la gadulka, prêtant à la viole bulgare un jeu qui doit autant aux gambistes qu'aux violoneux. L’autre a grandi au son du banjo 5 cordes et du Bluegrass des bas fonds britanniques, se hissant lentement au rang de chanteur et instrumentiste incontournable de la culture acoustique américaine en Bretagne. Le fossé stylistique qui les sépare ne les a pas empêchés de se tourner autour pendant des années, développant une admiration mutuelle et une grande amitié. Ne manquait qu’un premier prétexte pour se lancer dans une collaboration, laquelle a révélé des évidences artistiques et posée les jalons d’un avenir dense et créatif.

Le groupe Horla sur scène | Pauline Willerval : Chant, Gadulka, Violoncelle & Jack Titley : Chant, Banjo
Le groupe Horla sur scène | Pauline Willerval : Chant, Gadulka, Violoncelle & Jack Titley : Chant, Banjo © Radio France - Alexandre Lechaux

Steven Prigent Autodidacte, Steven Prigent débute le piano à 12 ans avant d'intégrer l'école de musique de Guilers, pays de Brest. À 16 ans il intègre des groupes de musique traditionnelle bretonne comme guitariste, puis en 2000, il fonde le combo de reggae-dub Yehed Mad. En 2006, après des études de musicothérapie à Montpellier, il rejoint e.Sens/. Assoiffé d'expériences musicales et parallèlement à e.Sens, avec qui il enregistre deux albums, il multiplie les collaborations et joue avec le groupe de pop folk Too Soft, durant un an, mais aussi, dès 2010, avec Robin Foster. Il participe ainsi à l'enregistrement du deuxième et du troisième disque du guitariste anglais et l'accompagne sur scène, lors de dates prestigieuses (notamment les Transmusicales de Rennes et 2 tournées en Allemagne en première partie d'Archive). Steven décide de travailler sur un projet solo : le “SPS Project” - SPS signifiant Steven Prigent Solo - qu'il présenta en avant première le 16 avril 2016 à Guilers, salle l'Agora, sa commune d'origine. Steven jouera ses compositions entouré de son piano acoustique, d'un korg SV1, d'un clavier midi, de percussions acoustiques et de samples électros. En juin 2017, Steven Prigent compose la musique originale du court métrage Kakahuet réalisé par Stéphane A'ch. Il collabore avec la maison de la danse à Brest “Les Pieds Nus”, avec le théâtre du Grain autour de créations sonores pour un spectacle théâtral retraçant les 50 ans d'un quartier de Brest, Kerourien.
Steven fut programmé en première partie du groupe Archive sur leur tournée "The False Foundation" dans le sud de la France en novembre 2017.
En Septembre 2018 il partage l'affiche de Red Cardell, Robin Foster et Beaurevoir à Pleyben pour le handicap et la solidarité.
En février 2019 il est programmé en première partie de Brendan Perry de Dead Can Dance à la Carène, Brest.
Steven joue une musique empreinte de ses différentes influences telles que Erik Satie, Yann Tiersen, Nils Frahm, Bonobo, Keith Jarret, Portishead, Archive, Robin Foster.
Le style musical oscille entre le néo-classique, l'ambient et le trip-hop. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

A voir sur Tébéo ce samedi 24 avril à 20h50

Choix de la station

À venir dansDanssecondess