Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Let's the music play : l'histoire des plus grands albums vinyles

Dans les coulisses de l'album de Daniel Balavoine : Loin des yeux de l'occident

-
Par , France Bleu Nord

Philippe Sallé vous fait découvrir ou redécouvrir les pépites de sa discothèque. Aujourd'hui : "Loin des yeux de l'occident", le septième et avant dernier album de Daniel Balavoine sorti en 1983, un 33 tours qui s’est vendu à 250 000 exemplaires et certifié disque d'or en 1984.

Daniel Balavoine album : Loin des yeux de l'occident (1983)
Daniel Balavoine album : Loin des yeux de l'occident (1983)

Let The Music Play : Daniel Balavoine - Loin des yeux de l'occident (1983)

En ce début des années 80, Daniel Balavoine était un vrai précurseur dans la façon de concevoir et d’enregistrer techniquement un disque, cet album est conçu à base d’ordinateurs reliés à un système de claviers, une technique assez peu courante à l'époque chez les artistes français.

Daniel Balavoine dans son studio utilisant un Fairlight pour enregistrer son album

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Le premier acheteur du Fairlight est l'anglais Peter Gabriel, beaucoup d'autres suivront : Stevie Wonder, Herbie Hancock, Trevor Horn (de Art of Noise)... Jean Michel Jarre est le premier à l'utiliser en France sur l'album Les chants magnétiques, Daniel Balavoine l'utilisera à partir de 1983 pour son album ‘’Loin des yeux de l’Occident’’

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Les textes abordent, comme l’indique le titre de l’album ‘’Loin des yeux de l’Occident’’, des situations particulièrement éloignées de nos réalités occidentales, comme dans cette chanson, Pour la femme veuve qui s'éveille, qui aborde la condition des femmes en Afrique Noire, au Kazakhstan et en Chine.    

Balavoine, son regard sur le monde politique et la jeunesse en 1980

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Daniel Balavoine est un auteur-compositeur qui a une conscience politique et un regard sur l’humanité qui l’entoure, c’est un homme concerné qui se positionne, s’indigne, se révolte, on se souvient de son coup de gueule le 9 mars 1980, lors d'un débat au journal de midi sur Antenne 2.

"Frappe avec ta tête", cette chanson évoque la torture dans les pays d'Amérique latine soumis aux dictateurs militaires, elle raconte l'histoire d'un écrivain-poète argentin auquel on a coupé la langue et les doigts et dont le seul moyen de s'exprimer est de frapper avec sa tête.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

"Partir avant les miens", Dans cette chanson, Balavoine, alors âgé de 31 ans, évoque sa propre mort et son enterrement et déclare : « vouloir mourir avant ceux qu'il aime, pour ne pas hériter de la douleur du deuil de la perte d'un proche. » Une chanson qui résonnera comme une sinistre prémonition lorsque trois ans plus tard, Daniel Balavoine meurt un 14 janvier 1986 dans un accident d'hélicoptère lors du Paris-Dakar.

Et j’ai souvent souhaité partir avant les miens, pour ne pas hériter de leur flamme qui s’éteint…

Et j’ai souvent souhaité partir avant les miens, pour ne pas hériter de leur flamme qui s’éteint…
Et j’ai souvent souhaité partir avant les miens, pour ne pas hériter de leur flamme qui s’éteint…
Choix de la station

À venir dansDanssecondess